Retour à la page d'accueil (accesskey:1)

Les Amis du Livre Pyrénéen-

Pierre Bernard de PALASSOU – Très rare ensemble complet des quatre MEMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE NATURELLE DES PYRENEES ET DES PAYS ADJACENS, en reliures d’époque, dont les trois premiers furent offerts par Palassou à Casimir d’Angosse


Cet ensemble comprend :
(i) MEMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE NATURELLE DES PYRENEES, ET DES PAYS ADJACENS. Par M. Palassou, Correspondant de l'ancienne Académie royale des sciences de Paris, et de l'Institut national [2 l.p.t., épigraphe de Pline]. A Pau, De l'Imprimerie de Vignancour, 1815.
In-8°, s.f.t., XVI pp., 485 pp., 1 f.impr.n.ch. [Table des Matières et Errata].
ET
(ii) SUITE DES MEMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE NATURELLE DES PYRENEES, ET DES PAYS ADJACENS. Par M. Palassou, Correspondant de l'Académie royale des sciences de Paris, de la Société philomatique de Bordeaux, de l'Académie royale des sciences, inscriptions et belles lettres de Toulouse, etc., etc., etc. [2 l.p.t., épigraphe de Pline]. A Pau, De l'Imprimerie de A. Vignancour, avocat, imprimeur du Roi, 1819.
In-8°, s.f.t., XXIII pp., 428 pp., 1 f.impr.n.ch. [Table des Matières et Errata].
ET
(iii) SUPPLEMENT AUX MEMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE NATURELLE DES PYRENEES ET DES PAYS ADJACENS ; suivi de recherches relatives aux anciens camps de la Novempopulanie [Fleuron]. Par M. Palassou [7 l.p.t., titres] [2 l.p.t., épigraphe de Pline]. A Pau, De l'Imprimerie de A. Vignancour, avocat, imprimeur du Roi, 1821.
In-8°, 205 pp., 1 f.impr.n.ch. [Table des Matières et Errata], couv. muette.
ET
(iv) NOUVEAUX MEMOIRES POUR SERVIR A L'HISTOIRE NATURELLE DES PYRENEES ET DES PAYS ADJACENS, Par M. Palassou [7 l.p.t., titres] [Fleuron]. A Pau, De l'Imprimerie de Vignancour, imprimeur du Roi, Novembre 1823.
In-8°, s.f.t., 192 pp.


(i) Peu commun. Recherché. Premier de la série des quatre Mémoires de Palassou. Contient 11 textes : [1] Observations faites au Pic du Midi de la vallée d'Ossau, et dans les montagnes adjacentes [pp. 1-76], [2] Mémoire sur les atterrissemens formés des débris des Pyrénées [pp. 77-168], [3] Mémoire sur différens chênes du département des Basses-Pyrénées et des environs de Ronceveaux [sic] dans la Haute-Navarre [pp. 169-196], [4] Mémoire sur les oiseaux de passage [pp. 197-259], [5] Liste de plusieurs tremblemens de terre ressentis dans les Pyrénées et les pays situés au pied de ces montagnes [pp. 260-284], [6] Sur les roches des Pyrénées, et des terrains situés au pied de cette chaîne de montagnes [pp. 285-316], [7] Mémoire sur la constitution physique des cagots et l'origine de cette caste [pp. 317-387], [8] Sur le goître des habitans des montagnes [pp. 388-410], [9] De l'inclinaison des couches [pp. 411-434], [10] Mémoire sur la cause de la chaleur des eaux minérales des Pyrénées [pp. 435-468], [11] Des Bitumes d'une bande de terrain contigue et parallèle aux Pyrénées ; et des Mines métalliques de cette chaîne de montagnes [pp. 469-485].
¶ Manescau, p. 325, N° 163. Lacaze, p. 188. Soulice, p. 165, N° 1. Soulice, Sciences et Arts, N° 1628, p. 243. Souvenir de la Bigorre, VII, 1887, p. 515. Cent Ans, I, 142 ; VI, 37. Sommet des Pyrénées, III, 112. Barbe, N° 697. B. de Gorsse, N° 4098. Labarère, II, N° 1135.

(ii) Peu commun. Recherché. Second de la série des quatre Mémoires de Palassou. Contient 11 textes : [1] Mémoire sur les pierres calcaires des Pyrénées [pp. 1-93], [2] Sur des cailloux cellulaires, trouvés aux environs de Navarrenx, dans le département des Basses-Pyrénées [pp. 94-99], [3] Mémoire sur l'ophite des Pyrénées [pp. 100-210], [4] Mémoire sur l'ophite des environs de Dax et de Salies, communes situées dans les départemens des Landes et des Basses-Pyrénées [pp. 211-305], [5] Sur la formation des vallées des Pyrénées [pp. 306-341], [6] Observations sur les époques de la formation respective du granit en masse et des autres roches des Pyrénées [pp. 342-368], [7] Sur des attérissemens de cailloux calcaires, qui font partie des collines situées au nord des montagnes de la vallée d'Ossau [pp. 369-374], [8] Suite de la liste des tremblemens de terre, ressentis dans les Pyrénées et les pays situés au pied de ces montagnes [pp. 375-381], [9] Des globes de feu observés dans les pays adjacens des Pyrénées [pp. 382-405], [10] Sur la direction des couches des Pyrénées [pp. 406-415], [11] Hauteur de plusieurs montagnes des Pyrénées [pp. 416-428].
¶ Manescau, p. 325, N° 163. Lacaze, p. 188. Soulice, p. 165, N° 1. Soulice, Sciences et Arts, N° 1629, p. 243. Souvenir de la Bigorre, VII, 1887, pp. 515-516. Cent Ans, I, 142. Sommet des Pyrénées, III, 191. Barbe, N° 698. B. de Gorsse, N° 4099. Labarère, II, N° 1136.

(iii) Peu commun. Recherché. Troisième de la série des quatre Mémoires de Palassou. Contient 8 textes : [1] Mémoire sur l'amendement des terres du département des Basses-Pyrénées et sur les causes qui nuisent aux récoltes [pp. 5-62], [2] Notice sur la disposition naturelle des Béarnais pour les Belles Lettres, les Sciences, le Commerce, les Arts, etc. etc. [pp. 63-92], [3] Description des mines de la montagne des Quatre-Couronnes, dans le Guipuscoa [pp. 93-105], [4] Addition aux observations faites du Pic du Midi de la vallée d'Ossau, et dans les montagnes adjacentes [pp. 106-109], [5] Des schistes argileux, ou pierres de corne de quelques minéralogistes français [pp. 110-121], [6] Examen de l'opinion relative à la superposition de l'ophite des Pyrénées [pp. 122-138], [7] Observations sur une bande argileuse des Pyrénées. Rapports de l’ophite avec les pyroxènes en roche, et les serpentines [pp. 139-153], [8] Avertissement [pp. 154-155] puis : Recherches relatives aux anciens camps de la Novempopulanie [pp. 156-205].
¶ Manescau, p. 325, N° 163. Lacaze, p. 188. Soulice, p. 165, N° 1. Soulice, Sciences et Arts, N° 1630, pp. 243-244. Souvenir de la Bigorre, VII, 1887, p. 516. Lafont de Sentenac, N° 1158 Cent Ans, I, 142. Barbe, N° 699. B. de Gorsse, N° 4100. Labarère, II, N° 1137.

(iv) Peu commun. Recherché. Dernier de la série des quatre Mémoires de Palassou. Contient 8 textes : [1] Mémoire sur une bande calcaire, qui se prolonge au pied des Pyrénées, des bords de l'océan Atlantique, vers la mer Méditerranée [pp. 5-31], [2] Sur la position relative des roches du Pic du Midi de Bigorre, avec les terrains contigus [pp. 32-38], [3] De la position alternative des couches [pp. 39-45], [4] Observations géologiques faites dans la partie septentrionale et méridionale des Pyrénées [pp. 46-71], [5] Suite des observations concernant la hauteur de plusieurs sommets des Monts-Pyrénées, insérées dans mes Mémoires publiés en 1819 [pp. 72-90], [6] Mémoire de M. l'abbé Pourret, sur divers volcans éteints de la Catalogne, Mis au jour par M. Palassou, et auquel il a joint quelques observations sur la roche nommée ophite ou grunstein [pp. 91-112], [7] Des géans de Visos [pp. 113-114], [8] Avertissement [pp. 115-118] puis : Mémoire sur les funestes effets attribués à la destruction des forêts [pp. 119-189].
¶ Manescau, p. 325, N° 163. Lacaze, p. 188. Soulice, p. 165, N° 1. Soulice, Sciences et Arts, N° 1630, p. 243. Souvenir de la Bigorre, VII, 1887, pp. 516-517. Cent Ans, I, 142. Barbe, N° 700. Labarère, II, N° 1138.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Exceptionnel ensemble des Mémoires de Palassou dans une reliure homogène.
Les trois premiers volumes sont reliés d’époque en demi-basane verte à petits coins de vélin vert, dos lisses ornés de filets, roulettes et fleurons dorés, tranches jaunes, le quatrième volume titré Histoire des Pyrénées est dans une reliure ancienne en demi-veau vert foncé, dos lisse orné de filets dorés, tranches jaunes.
Sur une garde du premier volume est la mention manuscrite portée par Casimir d’Angosse : Cet ouvrage m’a été donné par M. l’abbé Palassou. Cas. d’Angosse.
Suit une longue et intéressante lettre manuscrite de trois pages de Palassou, datée du 8 janvier 1820, adressée au baron d’Angosse, dans laquelle il lui fait hommage des trois premiers volumes (à cette date le quatrième et dernier volume n’était pas encore paru). Dans cette lettre, il évoque les monnaies anciennes, Marguerite de Navarre et surtout fait allusion aux bienfaits que lui ont apportés les frères du baron d’Angosse, notamment Armand d’Angosse auteur du rarissime Voyage au Pic du Midi de Pau.
Ex-libris armorié de Casimir d’Angosse au contreplat des trois premiers volumes D'azur à trois épées d'argent posées en pal, rangées en fasce ; au chef d'or chargé d’un cœur de gueules entre deux merlettes affrontées de sable, couronnées d'argent, avec deux sauvages en tenants. Ex-libris du possesseur actuel aux quatre volumes.


Provenance

• Claude-Alexandre-Casimir d'Angosse (1779-1838), comte d’Angosse, est un homme politique français, fils de Jean-Paul, marquis d’Angosse (1732-1798) et de Louise Pétronille d'Usson de Bonnac (ca1749-1814). Il était le frère de Armand d’Angosse (1776-1852) à qui l’on doit le très rare Voyage au pic du Midi de Pau, exécuté le 14 Thermidor de l'An 10. Il fit ses études au collège de Sorèze et auditeur au Conseil d’Etat en 1809, puis sous-préfet à Pau de 1811 à 1815. En 1827 il fut élu député des Basses-Pyrénées, puis réélu en 1830. Il fut également conseiller général du Gers et conseiller général de Bidache (1833-1834). En octobre 1837 il fut nommé à la Chambre des Pairs. En 1809, il acheta à son frère Armand, les maisons Corbères à Lembeye, qu'il ne faut pas confondre avec le château ; à partir de 1816, il séjournait au château de Projan dans le Gers. À la mort de son frère aîné Charles en 1835, il reçut la nue-propriété des forges de la Vallée de l’Ouzom. En 1816 Casimir d'Angosse avait épousé Marie Rose Marthe d'Arcangues (1793-1817) dont il eut un fils, Charles, marquis d'Angosse (1816-1873). Il avait réuni une importante bibliothèque pyrénéenne dont les ouvrages portaient son ex-libris armorié. Dans les publications régionales, on lui doit notamment les Notices sur la vallée d'Ossau en Béarn [Pau, Vignancour, 1838].
• Jean Marie Lucien Dejeanne (1842-1909), historien local, romaniste et littérateur gascon, président de l’Association Médicale des Hautes-Pyrénées. Historien et romaniste, Membre de la Société Ramond, Membre Correspondant de la Société de Borda il a aussi écrit sous le pseudonyme Nabaillet. Il est l’auteur de plusieurs articles sur Bagnères-de-Bigorre, l’Aquitaine et la Provence.
Il obtint son doctorat et fut interne des hôpitaux à la Faculté de Médecine de Paris ; dès 1872 il était médecin consultant à Bagnères-de-Bigorre, conseiller municipal dès 1873, puis maire de Bagnères-de-Bigorre de 1889 à 1901. Il avait réuni une importante bibliothèque pyrénéenne qui fut conservée et enrichie par ses descendants. La majeure partie de cette bibliothèque fut vendue par un catalogue à prix marqués en 2001.
• Bibliothèque Privée.


Références

• [Catalogue de vente à prix marqués] – Jacques Desse. L’Entrepôt Desse. Une Bibliothèque Pyrénéiste. Avec un choix d’ouvrages béarnais, gascons et occitans. Bayonne, 2001 [N° 8-194].