Retour à la page d'accueil (accesskey:1)

Les Amis du Livre Pyrénéen-

Henry RUSSELL - SOUVENIRS D'UN MONTAGNARD (1888). Avec une dédicace de l’auteur à un autre membre de la Pléiade : Franz Schrader.


SOUVENIRS D'UN MONTAGNARD, par le Cte Henry Russell, Membre des Sociétés Géographique et Géologique de France, des Clubs Alpins de France et d'Angleterre, Membre honoraire de la Société des Etudes du Comminges, Membre titulaire de la Société Géographique de Toulouse, Auteur de "Seize mille lieues à travers l'Asie et l'Océanie". Mirabilis in altis Dominus..... Cinq francs. Pau, Imprimerie Vignancour, 1888.
In-12, s.f.t., XX pp., 508 pp., relié pleine toile rouge ou bleue édit. avec titre en noir sur le plat supérieur. Existe aussi broché, avec couverture cerise, rose ou orange, imprimée sur papier glacé.


Seconde édition, mais la première à être mise dans le commerce. Rare. Très recherché. Le texte de l'édition originale de 1878 est ici très remanié et augmenté, et organisé dans l'ordre géographique des ascensions. L’ouvrage est divisé en deux parties : Pyrénées françaises et franco-espagnoles [pp. 1-279] et Pyrénées espagnoles [pp. 281-501]. Charles Packe en fit une excellente analyse dans The Alpine Journal, vol. 14, N° 103, février 1889, pp. 255-257. C'est avec la parution de cet ouvrage que disparaît dans les titres d'Henry Russell, la mention Membre de la Société Ramond ; il n'en fera mention à nouveau qu'en 1906, sur la page de titre de Mes Voyages. Les exemplaires brochés sont très rares.
Editions : 1878 [éd. or.], 1888 [2e éd., première dans le commerce], 1908 [3e éd., seconde dans le commerce], 1930 [rééd. de l'éd. de 1908], 1978 [rééd. de l'éd. or. de 1878], 1979 [rééd. de l'éd. de 1908], 1999 [rééd. de l'éd. de 1908], 2002 [traduction espagnole de l'éd. de 1908], 2002 [rééd. en 2 vol. de l'éd. de 1908]. A ce jour, bien qu’étant la forme du texte la plus intéressante, cette édition de 1888, est la seule version des Souvenirs d'un Montagnard a n'avoir pas été rééditée.
¶ Soulice, Histoire I, N° 305, p. 49. Cent Ans, V, 102-109 ; VII, 290. B. de Gorsse, N° 4468. Fourcassié, pp. 300, 416. Duloum, p. 23. Labarère, II, N° 1360. Labarère, Henry Russell et les Souvenirs d'un Montagnard [Pyrénées, N° 129, 1982, pp. 11-18]. Labarère, H. Russell, Explorateur des Pyrénées, II, N° 43.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Exemplaire de Franz Schrader, relié demi-basane vieux rouge époque, plats percaline rouge, dos à nerfs avec titre doré au dos, envoi de l’auteur A Fr. Schrader, Souvenir amical de l’auteur, Cte H. Russell.
Ce précieux exemplaire qu’un membre de la Pléiade -l’auteur- a dédicacé à un autre membre de la Pléiade – F. Schrader - est tel qu’il fut relié à l’époque à l’initiative d’Henry Russell. Après son achat à la Salle des Ventes de Marseille, il fut habillé d’une chemise en plein maroquin rouge, avec dos à nerfs et titre doré, et le fer de la signature d’Henry Russell apposé sur le plat supérieur, le tout dans un étui bordé de maroquin rouge (chemise et étui de J.-M. Durand).
A noter que le fer à dorer représentant la signature d’H. Russell fut fabriqué à l’initiative du possesseur actuel de l’ouvrage. Ex-libris du possesseur de l’ouvrage.


Provenance

• Jean François Daniel Schrader, dit Franz (1844-1924), géographe et pyrénéiste qui eut un grand rôle dans la cartographie des Pyrénées. On lui doit aussi de nombreux dessins et tableaux sur les Pyrénées et les Alpes. En 1873 il met au point l’orographe qui facilite le travail des cartographes et publie dès l’année suivante da carte Carte du Mont-Perdu et de la région calcaire des Pyrénées Centrales au 1/40000e, carte qui eut de nombreuse éditions et sera suivie plus tard sa Carte des Pyrénées Centrales avec les grands massifs du versant espagnol. Ses Études géographiques et excursions dans le massif du Mont-Perdu [Paris, Gauthier-Villars, 1875] sont un grand texte pyrénéiste.
A partir de 1877 il est engagé comme géographe par la Librairie Hachette, en 1880 il y devient Directeur de la géographie, publia de nombreux Atlas, et participa ensuite très activement aux guides Joanne. Le 11 août 1878, en compagnie du guide Henri Passet, il fit le première du Grand Batchimale baptisé plus tard Pic Schrader. Il fut Président du Club Alpin Français de 1901 à 1904. Henri Beraldi le rangea parmi les sept membres de la Pléiade pyrénéiste. En 1936, son ami Maurice Heïd rassembla la totalité de ses œuvres en deux volumes édités par Privat. Dans son importante bibliothèque géographique, les Pyrénées étaient bien représentées et comptaient de nombreux ouvrages que lui avaient dédicacés ses contemporains.
• 21 octobre 2000, Hôtel des Ventes de Marseille, Vente aux Enchères.
• Bibliothèque Privée.


Références

• [Catalogue d’exposition] – Comte Henry Russell-Killough, 1844-1909, Exposition du Centenaire. Pau Bibliothèque Municipale, 2009 [p. 86, N° 90].