Retour à la page d'accueil (accesskey:1)

Les Amis du Livre Pyrénéen-

Charles Marie Joseph Baconnière de SALVERTE - NOTES BREVES SUR LA CHASSE DU CERF D'ESCAPE A PAU (1907). Exemplaire de l’auteur relié en demi-maroquin à coins avec son super-libris.


NOTES BREVES SUR LA CHASSE DU CERF D'ESCAPE A PAU. Par Thya Hillaud. Avec illustrations de Luce Bazire et une phototypie du tableau d'Alllen [sic] Sealy [Vignette]. Paris, Pairault et Cie, Imprimeurs-Editeurs, 3, Passage Nollet, 3, 1907.
Petit in-4°, 1 f.bl.n.ch., f.t., 64 pp., 1 f.bl.n.ch., 10 ill. in-t. de Luce Bazire, bandeaux, culs-de-lampe, 1 phototypie h.-t. reproduisant un tableau d’Allen Sealy, couv. crème ou gris-vert impr. en rouge et noir et ill. en noir.


Rare. Recherché. Le CcFr ne le localise qu’à la BnF et à la Médiathèque de Pau, le WorldCatalogue n’en localise pas d’autre exemplaire. Thya Hillaud est le pseudonyme de Charles Marie Joseph Baconnière de Salverte. Etude très complète sur la chasse au cerf ; les derniers chapitres sont plus particulièrement consacrés aux chasses aux cerfs en Béarn et à Pau. Avec la reproduction panoramique du tableau d’Allen Sealy : Etat de l’Equipage des P. H. en 1906, au-dessous duquel sont dessinés les personnages stylisés avec leur localisation dans le tableau et un numéro qui renvoie à leur identification. Imprimé sur vélin. Tiré à 150 exemplaires numérotés.
¶ Thiébaud, 827.


Présentation de l'exemplaire


© Collection privée


Exemplaire N° 39, relié demi-maroquin bordeaux époque à larges coins, dos à cinq nerfs, super libris de Charles de Salverte sur le mors supérieur représentant un cavalier grec ou romain portant cape et arc sur un cheval cabré et légendé : Ed io anche cantava l'Amore, signé G. Ripart, tête dorée, non rogné, couvertures conservées, ex-libris cynégétique [sanglier] de Philippe Clément au premier contreplat, cet ex-libris est signé par le célèbre peintre animalier Georges Frederic RÖTIG (1873-1961). Ex-libris du possesseur actuel. Très bel exemplaire.


Provenance

•Charles Marie Joseph Baconnière de Salverte (1859-1927), épouse Caroline Marie Eugénie Bartholoni en 1888. Il a publié ses ouvrages cynégétiques sous le pseudonyme de Thya Hillaud. Ch. de Salverte a précisé lui-même que Thya hillaud est un vieux mot français, à l’origine de Tayaut et Tally ho.
Le dessinateur du super-libris est Moïse Georges Alfred RIPART (né le 3 février 1871 à Paris XVᵉ où il meurt après 1935), dessinateur, illustrateur et graveur français. Ce même super-libris, figura aussi sur deux autres ouvrages vendus aux enchères ces dernières années : La Cynégétique d'Arrien, dit Xénophon le Jeune. Traduit et commenté par Tya Hillaud [Compiègne, 1909] et sur l’exemplaire unique tiré sur grand vélin De La Rue de La main enchantée de Gérard de Nerval, illustré par Daragnès [Pichon, 1920].
Pour ce qui est de l’origine de ce super-libris : on en retrouve l’épigraphe italienne au début de la dédicace au comte René de Songeons, imprimée dans Essai sur la Chasse du Daim par Thya-Hillaud : Ed io anche cantava l’amore… Et moi aussi, je chanterai mes amours, c’est-à-dire la chasse, et en particulier la chasse au Daim, que nous pratiquons ensemble depuis déjà pas mal d’années en forêt de Compiègne […]. Ton vieux compagnon de vénerie, Thya Hilaud. Cette épigraphe, semble être depuis longtemps dans la famille car elle figure comme telle en épigraphe dans un ouvrage publié par un des arrière grands-oncle de Charles de Salverte, Anne Joseph Eusèbe Baconnière de Salverte : Romances et Poésies érotiques [Paris, Honnert, Morin, An VII], titre auquel la formule semble mieux adaptée.
D’autre part, le même cheval cabré sert de lettrine dans un ouvrage de dessins publié par G. Ripart en 1909 [La Chapeau de la femme à la chasse, Paris, 1909], dont la Préface est signée Thya Hillaud, la seule différence avec le super-libris est que le cavalier de la lettrine, toujours assis sur une peau de bête, brandit son arc à bout de bras.
A noter que Charles de Salverte possédait aussi deux ex-libris sur papier, l’un [75 x 52 mm] gravé par Georges Alfred Ripart, l’autre [90 x 54 mm] avec un S représenté par un serpent passant dans une couronne de comte, par Gardella graveur à Paris.
•Philippe Georges Clément (1922-2002), licencié en droit, diplômé de l’Ecole libre des Sciences Politiques, élève à l’Ecole Nationale d’Administration (1946-48), entrepreneur de travaux publics, Commandeur de la Légion d’honneur, Grand officier de l’ordre national du Mérite, Croix de guerre 39-45, Commandeur du Mérite sportif, membre des très select Cercle du bois de Boulogne, Président (1989-1998) puis Président d'honneur de l’Automobile Club de France. Sa notice au Who’s Who indique qu’il collectionnait les livres et que son sport pratiqué était la chasse.
Le Cercle du Bois de Boulogne dit aussi Tir aux pigeons fut créé en 1899 pour "l'encouragement du tir en France s'établit dans le bois de Boulogne, grâce à une concession de la Ville de Paris. Le montant du droit d'entrée est gardé confidentiel.
L'Automobile Club de France (ACF) est un club privé français de luxe, réservé exclusivement aux hommes, fondé le 12 novembre 1895, il est situé place de la Concorde dans l’hôtel de Plessis-Bellière. C’est le plus ancien Automobile Club au monde.
A titre de curiosité, nous donnons la liste de quelques-unes des nombreuses fonctions de Philippe Clément : Administrateur civil au ministère des Finances et des Affaires économiques (1948-56) - Secrétaire général (1956), Administrateur-directeur général (1963), Président-directeur général (1969-88) puis Administrateur-président d'honneur des Entreprises Léon Chagnaud et Fils - Président (1970-84) de la Société de Gestion du Fonds Commun de Placement des Industries du Bâtiment et des Travaux Publics - Membre du comité directeur et du bureau (1965), Administrateur (depuis 1968), Vice-président-trésorier (depuis 1975) et Vice-président (1979-81) du Conseil National du Patronat Français - Administrateur, Secrétaire, Vice-président (1967), Trésorier (1970), Président (1973-82), Président d’honneur (depuis 1982) du Syndicat professionnel des Entrepreneurs de Travaux Publics de France - Administrateur (1963), Président (1973-82) puis Président d'honneur de la Fédération Nationale des Travaux Publics - Administrateur (1973), Président (depuis 1982) de la Caisse Nationale des Entrepreneurs de Travaux Publics de France et d’outre-mer - Membre (1976), Vice-président (1980-83), Président (1983-89), Président honoraire (depuis 1989) de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris - Président (1989-92), Président honoraire (depuis 1992) de l’Assemblée permanente des Chambres de Commerce et d’Industrie devenue (1990) Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie (ACFCI) - Président de la Société d’Exploitation du Parc des Expositions de Paris (SEPE) (1989-94) - Conseiller économique et social (1974-79 et 1984-99), Président de la Fédération Internationale de la Construction (FIEC) (1975-77) - Premier vice-président (1978), Président (1979-81) de la Confédération Internationale des Associations de Construction (CICA) - Président (1989-92), Président honoraire (depuis 1992) de la Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie de Paris.
•22 juin 2016, Paris, Hôtel Drouot [Livres. Chasse, Voyage,… N° 82].
•Bibliothèque Privée.


Références

•[Catalogue de vente aux enchères] - Damien Libert, Commissaire-priseur. Vente aux enchères publiques, 22 juin 2016. Hôtel Drouot. Livres. Chasse, Voyage, Livres aux armes, Livres illustrés modernes. Bibliothèque Latine Florizel de Bouville. Expert Emmanuel de Broglie. Paris, 2016 [p. 16, N° 82].