Retour à la page d'accueil (accesskey:1)

Les Amis du Livre Pyrénéen-

PORTRAIT PHOTOGRAPHIQUE DE FERDINANDE DE GROSSOLES DE FLAMARENS [1808-1892], MÈRE d'HENRY RUSSELL


Portrait photographique, CDV par Subercaze, de Ferdinande Clémentine Aglaé Marie Joséphine de Grossoles de Flamarens [1808-1892], épouse de Thomas John Russell, mère d'Henry Russell. Avec envoi autographe signé au dos. Dimensions : H 10,5 ; L 6,5 cm.



© Collection Bibliothèque Intercommunale Pau-Pyrénées [PHA 177]



Historique : Exposition : Comte Henry Russell-Killough. Pau 2009 [Catalogue N° 4]

Bibliographie : Schlumberger, 1934, pp. 33-34 - Staes, 2001, p. 197 - Labarère, 2003, I, pp. 20-21 - Exposition 2009, p. 74, N° 4


"Sa compagne [Ferdinande de Grossolles de Flamarens], bien plus originale encore, était une femme de très haute taille, d'un très grand air masculin [...]. C'était la plus intrépide marcheuse que j'aie jamais connue. Elle partait avec ses fils pour Oloron, qui est à quarante kilomètres de Pau, déjeunait et revenait chez-elle dans l'après midi, toujours à pied… Vêtue comme pour aller rendre des visites, un chapeau fermé, campé sur la tête, un petit cachemire sur les épaules, elle portait constamment à la main un petit sac de nuit, au cas probablement d'une nuit forcée à l'hôtel. Cette extraordinaire créature qui, très âgée, dévorait encore des kilomètres par douzaines, a fait bonne souche. " [G. Schlumberger, 1934, pp. 33-34] " Mme [Ferdinande de Grossolles de Flamarens] au nez d'aigle, grande dame osseuse, allures et mise masculines, très adonnée au sport de la marche, on racontait qu'elle allait chercher son déjeuner, soit à Tarbes, soit à Oloron" [J. Staes, p. 197].