Retour à la page d'accueil (accesskey:1)

Les Amis du Livre Pyrénéen-

Joaquín ARGAMASILLA DE LA CERDA Y BAYONA - NOBILIARIO Y ARMERIA GENERAL DE NABARRA (1899-1906). Exemplaire de l’héraldiste basque Amadeo Delaunet y Esnaola, relié aux grandes armes du marquisat de Beauvau.


NOBILIARIO Y ARMERIA GENERAL DE NABARRA [Blason]. Cuaderno Primero [ou : Cuaderno Segundo, ou : Cuaderno Tercero]. Madrid, Imprenta de San Francisco de Sales, Pasaje de la Alhambra, 1, 1899-1906.
3 vol. in-4°, Tome I [1899], 270 pp., 1 f.impr.n.ch. [Índice et Erratas mas notables], blasons et vignettes in-t. ; Tome II [1902], 275 pp., blasons et vignettes in-t. ; Tome III [Madrid, Establecimiento Tipográfico de Jaime Ratés, Plaza de San Javier, num. 6, 1906], 238 pp., 1 f.impr.n.ch. [Índice et Errata importante], blasons et vignettes in-t., couv. grises impr.


Rare. Recherché. Un des premiers et des mieux documentés armoriauxl du Royaume de Navarre. A la fin de chaque volume est une très utile liste des palais et lignages cités et blasonnés. Editions : 1899-1906 [éd. or.], reprint 1907 [Pamplona, Ed. Herper], reprint 1991 [Alcedo WIlsen], reprint 2003 [Gibraleon, Huelva], reprint 2019 [Editorial Orbigo].
¶ Palau y Dulcet, N° 16 076.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Les trois tomes relié en trois volumes pleine basane prune marbrée, dos à nerfs ornés de guirlandes et fleurons dorés, pièces de titre et de tomaison marine, encadrement de guirlande dorée sur les deux plats, sur le plat supérieur grandes armes dorées du Marquisat de Beauvau [Parti d'or à l'arbre arraché de sinople (Launet) et au 2 d'argent à quatre lionceaux de gueules 2 et 2 et une étoile d'azur en abîme (Beauvau), coupé d'argent à la croix ancrée alésée partie d'azur et de gueules ; couronne ducale, hure de sanglier en cimier, en supports deux lions avec une bannière à dextre fleurdelisée au franc-canton de gueules chargé d'un lion, et à senestre frappée de la devise sans départir], têtes rouges, couvertures conservées.
Ex-libris armorié des Archives et Bibliothèque du Marquisat de Beauvau, ex-libris héraldique de Amadeo Delaunet sur les premières gardes et au verso des couvertures, étiquette typographique De la Biblioteca de Amadeo Delaunet y Esnaola au premier contreplat, timbre humide De la Biblioteca de Amadeo Delaunet y Esnaola répété sur les premières de couverture, aux titres et aux faux-titres.


Provenance

• Amadeo Delaunet y Esnaola (1885-1958), bibliophile et généalogiste basque qui naquit et mourut à Saint-Sébastien. Correspondant de l’Académie royale d’histoire, il consacra de nombreux ouvrages à l’étude de grandes familles basques. Il fut Secrétaire Général de la Commission de Guipuzscoa des Amigos del País, Conseiller de Saint-Sébastien (1914-1918), Secrétaire de la Commission des Monuments, Membre de la Direction de l’Orfeón de Pampelune, de l’Association franco-espagnole des Amigos de la Isla de los Faisanes y del Bidasoa, Président du Club Cantábrico, membre de la Camara de la Propiedad Urbana, Président de l’Association Metalúrgica de Guipúzcoa, Conseiller-gérant de l’Usine de compteurs d’eau Delaunet, S. A. Il obtint le prix international San Martino di Spuches au concours annuel de publications généalogiques pour son œuvre Genealogía de la casa Solar de Artola. Il fut membre de diverses Académies américaines de généalogie.
Il descendait d’une vieille famille angevine, les Launet, qui avait contracté de prestigieuses alliances dont une avec la dernière descendante des Beauvau-Tigny, orpheline du IIe Marquis de Beauvau, partisan de réformes libérales tué par les troupes de Cathelineau en 1793. Le fils de celle-ci, Eugène de Launet (1802-1878), transmit à son petit-fils Amadeo son amour des livres, en lui léguant sa propre collection. Amadeo Delaunet était le fils d'Amadeo Delaunet de la Saucliere de Beauvau-Tigny y Roland (1852-1926) et de María Francisca de Sales de Esnaola y Gil (1857-1942).
Amadeo Delaunet y Esnaola consacra près de cinquante années à enrichir sa bibliothèque dont il rédigea le catalogue publié par son neveu en 1960. Sa bibliothèque comportait près de 1800 titres d’une remarquable homogénéité, concernant l’héraldique, la généalogie et la noblesse des deux versants des Pyrénées. Comme beaucoup de bibliophiles espagnols il possédait de nombreux ex-libris : plusieurs types à son nom, plusieurs types au nom des Archives et Bibliothèque du Marquisat de Beauvau ou encore des Marquis de Pontecroix ; il mettait aussi le timbre humide de sa bibliothèque sur les titres et faux titres de ses ouvrages et fit relier de nombreux ouvrages aux armes de Beauvau ou des Pontecroix. Sa Bibliothèque fut notamment vendue aux enchères les 17 et 18 avril 2015, par la Maison des Ventes Alde, Salle Rossini, Paris.
• Charles Albert Alphonse Amédée Félix de Launet Delaunet (Châtellerault, 1902-1972), neveu du précédent, fils de Maria de la Concepcion Delaunet Esnaola (1877- ?) et de Amédée de Launet Rouy, photographe à Châtellerault. Charles de Launet se maria le 27 avril 1950 à Saint-Sébastien avec Maria Carmen Cazenave ; de 1943 à 1960, il fut notaire à Pezou (Loir et Cher), son étude fut reprise en 1960 par Paul Martinet. On lui doit notamment Bibliothèques et bibliophiles au service de la Généalogie et de l’Héraldique (publié dans Estudios genealogicos, Heraldicos y nobiliarios en honor de Vicente de Cadenas y Vicent (Madrid 1978), et encore : Le blason du Pays Basque publié dans la revue Hidalguía en 1981. Bibliophile lui-même, il hérita de la Bibliothèque de son oncle Amadeo Delaunet y Esnaola, qu’il augmenta de nombreux ouvrages sur le Pays Basque, c’est à lui que l’on doit l’édition du catalogue de la bibliothèque de son oncle.
• 18 avril 2015, Paris, Salle Rossini, Vente Delaunet y Esanola, Seconde partie [Catalogue, N° 425].
• Bibliothèque Privée.


Références

• Delaunet Esnaola (Amadeo) - Catalogo de una biblioteca de genealogía y heráldica. San Sebastian, 1960 [p. 6, N° 43].
• [Catalogue de Vente aux Enchères] - Alde, Maison de Ventes spécialisée. Bibliothèque Amadeo Delaunet y Esnaola : Heraldique, Généalogie, Noblesse, Seconde partie. Le samedi 18 avril 2015, Salle Rossini. Paris, 2015 [N° 425].