Les Amis du Livre Pyrénéen-

Etienne Gabriel ARBANERE - TABLEAU DES PYRENEES FRANÇAISES (1828). Exemplaire de l’auteur accompagné d’un important dossier de presse constitué par l’auteur.


TABLEAU DES PYRENEES FRANÇAISES ; contenant une description complète de cette chaîne de montagnes et de ses principales vallées, depuis la Méditerranée jusqu'à l'Océan. Accompagnée d'observations sur le caractère, les mœurs et les idiomes des peuples des Pyrénées ; sur l'origine et les usages des Basques ; sur les propriétés particulières des sources minérales ; et d'une esquisse des différentes classes d'étrangers qui visitent les établissements thermaux du pays. Par M. Arbanère, Chevalier de la Légion-d'honneur. Tome premier [ou : Tome second] [Fleuron]. A Paris, chez Treuttel et Würtz, Libraires, Rue de Bourbon, n° 17. A Strasbourg et à Londres, même maison de commerce. A Bruxelles, Librairie Parisienne, Rue de la Madelaine, N° 438, 1828. [Imprimerie de F. Didot, Imprimeur du Roi et de l'Institut de France, rue Jacob, n° 24].
2 vol. pet. in-8° ; Tome I, f.t., t., 359 pp. ; Tome II, f.t., t., 308 pp.


Rare. Très recherché. Livre capital. Premier livre sur l'ensemble des Pyrénées décrites en tant que montagnes ; retrace les voyages effectués par l’auteur depuis 1806 dans l’ensemble de la chaîne pyrénéenne du Pays Basque au Roussillon et à la Cerdagne. C’est dans cet ouvrage que l’on trouve la première description de la vallée de Malibierne. Belle typographie de Didot. Le numéro de Juin 1828 des Annonces Bibliographiques et industrielles, annexés à la Revue Encyclopédique indique qu’il est sur le point de paraître.
¶ Manescau, p. 301, N° 14. Andrieu, I, p. 19. Souvenir de la Bigorre, VII, 561-564. Soulice, Histoire, 3474. Cent Ans, I, 167-173. Carrière posthume de Ramond, pp. 1-2. Vinson, II, N° 1014. Labadie, N° 3258. Barbe, N° 26. Fourcassié, pp. 53, 91, 108-109, 147-148, 307, 309, 311, 321, 331, 347, 411. Noell I, 292. Labarère, I, N° 51.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Exemplaire de la Bibliothèque d’Arbanère, avec son ex-libris armorié au Tome I, relié en deux volumes demi basane marbrée d’époque, dos lisse à palettes, fleurons et filets dorés, pièces de titre et de tomaison de cuir rouge et vert, coupes ornées de roulette dorée, tranches mouchetées. Annotation au crayon, de la main d’Hubert Dupont, au faux-titre du Tome I.
Cet exemplaire est accompagné d’un portefeuille relié demi-basane restaurée, avec une étiquette de papier sur le plat supérieur portant la mention manuscrite à l'encre : Tableau des Pyrénées Françaises – Comptes rendus. Cet ensemble unique, réalisé par Arbanère lui-même comprend 11 textes (8 imprimés, 3 manuscrits de la main d’Arbanère) qui rendent compte de la parution du Tableau des Pyrénées françaises, il s’achève par une Table manuscrite intitulée : Tableau des Pyrénées. Comptes rendus. Ces comptes-rendus sont décrits dans les Documents complémentaires.
Est joint à cet ensemble, le manuscrit autographe du poème d'Eugène de Pradel cité par le Journal du Lot-et-Garonne, XXIVe Année – 1828. (N° 2333), du Mercredi 17 Septembre 1828. [Pierre-Marie-Michel-Eugène Coutray de Pradel (1784-1857), né à Toulouse, écrivain et poète].
Ce manuscrit autographe comprend huit feuillets de vélin blanc, écrits au verso seulement, reliés par un ruban de soie verte se compose comme suit : [p. 1] : Le 16 aoust 1828. Epitre à Monsieur Arbanère, Chevalier de la Légion d'honneur ; les pp. [2] à [7] comportent l'épitre intitulée ainsi : Epitre à Monsieur Arbanère, chevalier de l'ordre Royal de la Légion d'honneur, Maire de la Ville de Tonneins, Sur son ouvrage intitulé Tableau Des Pyrénées françaises, suivent 84 lignes de vers, puis la signature : par Eugène de Pradel, Improvisateur Français. Le dernier feuillet est blanc.


Provenance

•Etienne Gabriel Arbanère (1782-1858), pyrénéiste ayant fait de nombreux voyages dans les Pyrénées à partir de 1806, poète, romancier, littérateur et historien. Il fut étudiant au collège de Sorèze où il remporta de nombreux prix. Membre de la Société d'agriculture, sciences et arts d'Agen (1929), membre de la Société française de statistique (1930), membre correspondant de l'Académie des sciences morales et politiques (1836). Maire de Tonneins, Lot-et-Garonne (1827-1831). Il avait réuni une importante bibliothèque et possédait un ex-libris armorié, qui, avec quelques modifications mineures, s’est transmis dans la famille sur plusieurs générations.
•Hubert Dupont, bibliophile bordelais qui dans les années 1950-1970, réunit une très importante bibliothèque concernant le pyrénéisme, l’histoire locale (Béarn, Pays Basque, Bigorre), de même qu’une très importante iconographie pyrénéenne. Ami proche de Joseph Duloum, il le guida très étroitement grâce à ses connaissances bibliophiliques pour l’élaboration de sa thèse et lui ouvrit largement ses collections. A partir du milieu des années 1970, il commença à se séparer de sa bibliothèque, cédant ses ouvrages notamment au bibliophile Paul Payot, à Madame Roth (Librairie Rivarès à Pau) et à d’autres pyrénéistes. On peut reconnaître parfois ses exemplaires grâce aux annotations qu’au crayon, qu’il marquait sur les pages de garde.
•Bibliothèque Privée


Références

•Jacques Labarère - Trésors des bibliothèques pyrénéennes, l’exposition virtuelle. Dans : Pyrénées, N° 270, avril 2017 [pp. 78-79].


Documents complémentaires


Voir un autre exemplaire