Les Amis du Livre Pyrénéen-

José Maria de HEREDIA - LES TROPHEES. EAUX-FORTES ET BOIS DE RAPHAËL DROUART (1928). Exemplaire relié par Kieffer, en plein maroquin tête de nègre mosaïqué.


LES TROPHEES. Eaux-fortes et Bois de Raphaël Drouart [Vignette]. Imprimé à Paris pour la Société du Livre d’Art, MCMXXVIII. [Imprimé par Frazier-Soye].
In-4°, 2 ff.bl.n.ch., 244 pp., 3 ff.imp.n.ch. [Table des Matières], 1 f.impr.n.ch. [Achevé d’imprimer], 1 f.bl.n.ch., 16 eaux-fortes à pleine page, et nombreux ornements gravés sur bois et rehaussés à l’or gravés sur bois, lettrines, couverture crème impr. rempliée impr. en noir et or et ill. en noir.


Belle édition tirée à 150 exemplaires numérotés, remarquable par ses illustrations, réalisée sous la direction de la Baronne Charles d’Huart et d’Ernest Goüin. Les illustrations de Drouart sont tirées par Taneur, le papier a été fabriqué spécialement par la Maison Perrigot-Masure à Paris.
Contient les cinq Sonnets épigraphiques datés de Bagnères-de-Luchon, Sept. 188… [pp. 97-104] : Le Vœu [p. 99], La Source [p. 100], Le Dieu Hêtre [p. 101], Aux montagnes divines [p. 102], L'Exilée [p. 103]. Dans les Cent Ans aux Pyrénées Henri Beraldi ne tarit pas d’éloges au sujet de ces sonnets épigraphiques. Dans Le Romantisme et les Pyrénées, Jean Fourcassié lui aussi, loue ces sonnets épigraphiques inspirés par les inscriptions antiques trouvées à Bagnères-de-Luchon. Ces deux bibliographes ont plus particulièrement souligné la qualité du sonnet Aux montagnes divines dont la première version fut envoyée à Leconte de Lisle.
Cent Ans, V, pp. 42-43. Fourcassié, pp. 335-336.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Exemplaire N° 146, relié plein maroquin tête de nègre, dos à cinq nerfs, plats ornés de grecques à froid et, au centre de chaque plat, d’une composition mosaïquée de cuir de différentes couleurs représentant un joueur de lyre antique, large bordure intérieure de maroquin tête de nègre ornée d’un double filet doré, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés. Somptueux exemplaire dans une reliure signée de René Kieffer.


Provenance

•Bibliothèque Privée.