Les Amis du Livre Pyrénéen-

L. F. E. RAMOND de CARBONNIERES - MEMOIRES SUR LA FORMULE BAROMETRIQUE DE LA MECANIQUE CELESTE (1811). Exemplaire de Louis Augustin d’Hombres Firmas avec deux lettres autographes de Ramond.


MEMOIRES SUR LA FORMULE BAROMETRIQUE DE LA MECANIQUE CELESTE, et les dispositions de l'atmosphère qui en modifient les propriétés : augmentés D'une Instruction élémentaire et pratique, destinée à servir de guide dans l'application du Baromètre à la mesure des hauteurs. Par L. Ramond, Baron de l'Empire, Commandant de la Légion d'honneur, Préfet du Puy-de-Dôme, Membre de l'Institut et de plusieurs Sociétés savantes [Vignette]. A Clermont-Ferrand, De l'Imprimerie de Landriot, Imprimeur-Libraire, 1811.
In-4°, XII pp., 275 pp., 1 f.bl.n.ch., nbr. tableaux in-t.


Edition originale. Rare. Un certain nombre de mesures et d'observations contenues dans ce volume ont été faites par Ramond dans les Pyrénées. Ramond de Carbonnières expérimenta dans les Pyrénées la méthode découverte par Laplace pour l'application du baromètre à la mesure des hauteurs ; c’est ainsi qu’il corrigea le coefficient de Laplace. La nouvelle méthode de mesure des hauteurs décrite ici par Ramond fut aussitôt utilisée par Humbold, Biot et Arago puis reprise par Laplace lui-même. Basée sur les propositions faites par Laplace dans son Exposition du système du monde, la nouvelle méthode de Ramond fut publiée dans le Tome X de la Mécanique céleste de Laplace [Vol. IV, pp. 289-293].
Comprend, outre une Préface, quatre textes parus dans : Mémoires de l'Institut National des Sciences et Arts. Mémoires de la Classe des Sciences Mathématiques et Physiques [pp. 1-163], Tome VI, 1806, pp. 435-481 [Premier mémoire, Lu à l'Institut national le 7 décembre 1804 et le 26 avril 1805] ; Tome VII, 1807, pp. 1-27 [Second mémoire, Lu à l'Institut national le 12 mai 1806] ; Tome IX, 1809, pp. 73-169 [Troisième mémoire, Lu à la Classe des Sciences physiques et mathématiques de l'Institut, les 5, 12 et 26 décembre 1808] ; Tome X, 1810, pp. 510-534 [Quatrième mémoire, Lu à la Classe des Sciences physiques et mathématiques de l'Institut de France, le 26 juin 1809]. A ces quatre mémoires ont été ajoutées une Instruction élémentaire et pratique sur l'application du Baromètre à la mesure des hauteurs [pp. 165-267] et une Table des Matières [pp. 269-275]. Le texte des mémoires publié ici est revu et corrigé par rapport au texte original paru dans les Mémoires de l'Institut National des Sciences et Arts. Cet ouvrage a été réimprimé dans le seul tome paru des Œuvres complètes de Ramond [Paris, 1849].
¶ Quérard, VII, p. 447. Crawford, 376. Struve, p. 203. Sommet des Pyrénées, III, pp. 87-88. Labarère, II, N° 1240.


Présentation de l'exemplaire


© Collection privée


Ce volume comprend les quatre Mémoires sur la formule barométrique plus deux autres textes extraits des Mémoires de la classe des sciences mathématiques et physiques : Résultat Des Observations Météorologiques, faites à Clermont-Ferrand, depuis le mois de juin 1806, jusqu’à la fin de 1813. Par M. Le Baron Ramond. Lu le 20 juin 1814 [s.f.t., s.t., 12 pp.] et Nivellement barométrique des Monts-Dores et des Monts-Domes, Disposé par ordre de terrains, et présenté à la Classe des sciences Physiques et Mathématiques de l'Institut, dans ses séances des 24 et 31 juillet 1815. Par M. le Bon Ramond [s.f.t., s.t., 176 pp. avec un double feuillet de Corrections et Additions, marqué 18 bis]. L’ensemble est relié en un volume demi-basane époque, dos lisse orné de volutes et fleurons dorés, pièce de titre cuir rouge, l’exemplaire est truffé de deux lettres autographes signées de Ramond, adressées à Monsieur d’Hombres Firmas de l’Académie du Gard, physicien et naturaliste, maire d’Alais [L’expert de la vente aux enchères chez Alde avait écrit de façon erronée : Monsieur d’Houbris Firmas]. L’une est datée de Clermont-Ferrand le 28 novembre 1811, l’autre est datée de Paris le 5 février 1818.
Sur l’une des lettres est le cachet de cire rouge fort bien conservé, portant les armes du baron d’Empire Ramond : écartelé : aux 1 et 4, de gueules à la croix vidée, cléchée et pommetée d'or (Toulouse) ; aux 2 et 3, d'azur à la cloche d'argent bataillée de sable (Algoursan) ; au canton des barons préfets brochant.


Provenance

•Louis Augustin d’Hombres Firmas (1776-1857), scientifique et agronome originaire d’Alès (Gard), maire d’Alès, Membre correspondant de l’Académie des Sciences, section d’Economie rurale (1836-1857), Associé à la Société impériale et centrale d’agriculture (1856-1857), Membre correspondant de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie (1842), Membre de l’Académie des sciences de Turin, classe des sciences physiques, mathématiques et naturelles (1810). A publié de nombreux ouvrages et articles scientifiques, notamment le Nivellement barométrique des Cévennes (Marseille, Feissat et Demonchy, 1832), extrait des Annales des sciences et de l'industrie du midi de la France. En 1820, il publia la troisième édition du Dictionnaire languedocien-français de son grand oncle Pierre Augustin de Boissier de Sauvages.
•Paris, Alde, Salle Rossini, vente du 17 février 2012 [Catalogue, N° 264].
•Bibliothèque Privée.


Références

•[Catalogue de Vente] Livres anciens et scientifiques, Vente aux enchères publiques, Le vendredi 17 février 2012 à 14 h. Salle Rossini, Paris. Alde, Maison de Ventes aux enchères [2012] [p. 78, N° 264].