Les Amis du Livre Pyrénéen-

Jean Jacques FAGET de BAURE - ESSAIS HISTORIQUES SUR LE BEARN (1818). Exemplaire ayant appartenu à Hélène Standish née de Pérusse des Cars.


ESSAIS HISTORIQUES SUR LE BEARN, Par M. Faget de Baure. A Paris, Chez Denugon, Imprimeur-Libraire, rue Pot-de-Fer, F. S.-G., N° 14 ; Alexis Eymery, Libraire, rue Mazarine, N° 50, 1818.
In-8°, f.t., t., 499 pp.


Edition originale posthume. Peu commun. Recherché. Histoire qui va des origines du comté de Béarn à l’avènement de Henri IV au trône de France. Cet ouvrage, rédigé avant la Révolution, ne fut publié qu’après le décès de son auteur, par son beau frère le comte Pierre Daru [1767-1829] d’après une copie qu’avait faite Pierre Clément de Laussat.
¶ Brunet, 24695. Quérard, III, 59. Manescau, p. 274, N° 58. Soulice, p. 26, N° 20. Labadie, N° 3224.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Relié plein maroquin à long grain vert de lierre époque, dentelle de pampres et de grappes en encadrement sur les plats, fleurs de lys aux angles, dos à faux-nerfs entièrement orné de motifs au pointillé, double dentelle intérieure dorée, doublures et gardes de soie moirée rose indien, tranches dorées. Luxueuse reliure parisienne de l’époque, en maroquin vert décoré dans le style de Lefebvre, neveu de Bozérian. Etiquette bleue de la Librairie des Alpes, André Wahl, Paris. Ex-libris de Mme Standish, née Des Cars.
Cet exemplaire a figuré à la vente Caillau-Lamicq en décembre 2014, c’est seulement en 2017 qu’il a réintégré une bibliothèque pyrénéenne, et plus exactement béarnaise.


Provenance

•Hélène Aldegonde Marie Standish née de Pérusse des Cars (1847-1933), épouse d'Henry Noailles Widdrington Standish, seconde fille d'Amédée Joseph de Pérusse comte des Cars et de Mathilde Louise Camille de Cossé-Brissac. Femme du monde, célèbre pour sa beauté, Hélène Standish fut une figure de la société française et britannique, elle recevait dans son salon parisien nombre d'artistes de renom et inspira Marcel Proust qui la qualifiait d’ élégante du Septennat. Elle était érudite et bibliophile comme sa belle-mère Sabine de Noailles qui était membre de la Société des Bibliophiles français, ou comme sa belle-sœur la duchesse de Mouchy. Sa cousine Louise Marie Aldegonde de Riffardeau de Rivière (1844-1897), avait épousé Joseph Louis comte de Luppé (1837-1912), député des Basses-Pyrénées. La comtesse de Luppé habitait dans sa jeunesse le même hôtel particulier qu’Hélène de Pérusse des Cars et sa famille, au No 134, rue de Grenelle à Paris.
•Pierre Caillau-Lamicq (1911-2003), haut fonctionnaire au Ministère des Affaires Etrangères, Membre de l’Académie de Béarn, bibliophile ayant réuni une très importante bibliothèque consacrée au pyrénéisme et à l’histoire du Béarn, avec des exemplaires de grande qualité, ainsi qu’une abondante iconographie (peintures, dessins, gravures, lithographies). Une partie de sa bibliothèque fut vendue aux enchères à Paris et à Pau, elle fut l’objet de quatre catalogues. Il faisait relier ses ouvrages par le relieur parisien Roger Buisson (4 rue d’Aligre), il ne possédait pas d’ex-libris mais avait fait réaliser un fer à son chiffre dans le goût de celui de la duchesse de Berry, qu’il faisait apposer en queue des ouvrages qu’il faisait relier et dans certains cas, sur des reliures récentes.
•Paris, Hôtel Drouot, Vente aux enchères de la Bibliothèque de Pierre Caillau-Lamicq, 14 décembre 2014 [N° 82].
•Bibliothèque Privée.


Références

•[Catalogue de vente] – Y.-M. Le Roux & C. Morel, J.J. Mathias. Vente aux enchères publiques. Mardi 14 décembre 2004 à 14 heures. Paris-Drouot Richelieu, Salle 4, 9, rue Drouot, Paris. Bibliothèque Pierre Caillau-Lamicq. Pyrénées – Béarn – Navarre – Montagne – Régionalisme – Histoire – Architecture – Archéologie – Métallurgie – Costumes – Thermalisme… Expert M. Christian Galantaris. [s. l.] [2004] [N° 82].