Les Amis du Livre Pyrénéen-

SANCHO LE SAGE - LOS PARAMIENTOS DE LA CAZA (1874). Exemplaire du Comte Henry Greffulhe.


LOS PARAMIENTOS DE LA CAZA, ou règlements sur la chasse en général, par Don Sancho le Sage, roi de Navarre, publiés en l'année 1180. Avec une Introduction et des Annotations du traducteur. Paris, Librairie Centrale d'Agriculture et de Jardinage, rue des Ecoles, près le Musée de Cluny ; Auguste Goin, Editeur [1874]. [Paris, Imprimerie de E. Martinet, rue Mignon, 2].
In-12, 106 pp., 1 f.impr.n.ch. [Table des Matières], couv. impr.


Edition originale. Très rare. Très recherché. Ouvrage présenté comme la première publication d'un manuscrit qui serait conservé aux Archives provinciales de Pampelune qui est un traité très complet de la chasse pratiquée au XIIe siècle, et serait donc le plus ancien traité occidental sur la chasse. Le traducteur et annotateur est H. Castillon d'Aspet, qui dédia l'ouvrage au baron Marc de Lassus et le fit précéder d’une longue Introduction. Les premiers doutes sur l’authenticité du texte furent soulevés dès 1877 par José Gutierrez de La Vega [Alfonso XI, Libro de la Monteria, Madrid 1877, Tome II, pp. VIII et suiv.] qui ne retrouva jamais le texte original et ne put jamais obtenir de Castillon d’Aspet, l’original de la copie qu’il en disait avoir faite en 1836 à Pampelune. Quelques années après, Auguste Brutails émit les mêmes doutes dans son Etude critique sur les Paramientos de la Caza [Nouvelle revue historique de droit français et étranger, 1884, Vol. 8, pp. 567-571]. Il est probable que cet ouvrage soit une supercherie littéraire que Castillon d’Aspet a montée en réunissant notamment des fragments des Fueros de Navarre, du Livre de la Chasse de Gaston Phébus, etc.., mêlant des éléments et des personnages des XIIe et - XIVe siècles ; le fait est particulièrement flagrant dans les Détails d’une chasse effectuée [à Roncevaux] par le Roi Don Sancho le Sache, l’année 1165, pp. 104-106. Castillon d’Aspet a publié plusieurs articles sur la chasse, notamment La chasse dans la Vallée d’Andorre. La Chasse à l’Isard [In : La Chasse Illustrée, 10-14 Août 1879]. Le dépôt légal à la BnF est daté de 1874. Deux exemplaires connus dans des collections privées. Deux exemplaires répertoriés au Catalogue Collectif de France : l’un à la BnF, l’autre à la Bibliothèque Universitaire de Lettres de Pessac. En Espagne, un seul exemplaire est localisé à la Bibliothèque de la Real Academia Española (Madrid). Un exemplaire localisés aux U.S.A. : Yale University Library (New Haven). Voir également au sujet de cet ouvrage : le prologue du Tome III de la Biblioteca Venatoria de Gutierrez de La Vega [Madrid, M. Tello, 1879] ; Los "Paramientos de la Caza" de Sancho el Sabio par José Maria Lacarra, dans : Homenaje a Julio Caro Baroja, reunido por Antonio Carreira [Madrid, Centro de Investigaciones Sociológicas, 1978, 1089 pp., 1 portrait] et surtout un excellent article que Don Félix Segura Urra, Jefe de Sección del Archivo Real y General de Navarra a porté à notre connaissance : Los paramientos de la caza, par José Manuel Fradejas Rueda, publié dans la Revista Príncipe de Viana, Nº 185, 1988, pp. 741-774.
¶ Uhagon y Leguina, N° 348. Thiébaud, 828.


Présentation de l'exemplaire


© Collection privée


Reliure plein maroquin vert à la Du Seuil, dos à nerfs avec caissons très ornés, encadrement de deux ensembles de triples filets dorés avec des fleurons cynégétiques représentant des têtes de cerf en écoinçons, dentelle intérieure, doubles filets de coupes, tranches dorées, reliure signée Petit successeur de Simier.
Exemplaire offert par le baron Marc de Lassus au baron Joseph Anne Emile Edouard Dunoyer de Noirmont : A Monsieur le Baron de Noirmont, affectueux souvenir. Bon de Lassus. Il passa ensuite dans la Bibliothèque du comte Greffulhe, qui l’habilla en maroquin vert avec des têtes de cerf en écoinçons caractéristiques des reliures réalisées pour ses ouvrages cynégétiques. Sur d’autres ouvrages on retrouve ces têtes de cerfs dans les entre-nerfs. Ex-libris armorié du comte Henry Greffulhe. Ex-libris armorié gravé par Stern de Marie-Thérèse Brocheton, comtesse de La Béraudière
Cet exemplaire fut acheté en 2016 à un Libraire de Genève (Suisse), sur une page de garde, il porte une mention d’achat au crayon : Denis à Tours, 1952, 2 100 fr.


Provenance

•Marie Marc de Lassus-Bizous (1828-1897), baron de Lassus, Maire de Montréjeau, Conseiller général, Député de la Haute-Garonne à l’Assemblée Nationale (1871-1876), confirmé dans le titre de baron héréditaire par lettres patentes du 8 juillet 1865. Il épousa en premières noces (1865) Caroline-Jeanne-Marguerite Pillet-Will (1840-1868) dont il eut un fils : Bertrand, et en secondes noces (1876) Claire Françoise de Gassaud (1839-1919) dont il eut 5 enfants. Bibliophile émérite, il réunit une très importante bibliothèque et une collection d‘archives dans son château de Montréjeau (Haute-Garonne). Membre de plusieurs sociétés savantes, il fut un co-fondateur de la Revue de Comminges, publia de nombreux ouvrages sur le Comminges, tous dans des éditions très limitées (15 ou 50 exemplaires numérotés à la presse). Sa bibliothèque fut ensuite entretenue par les barons de Lassus successifs et conservée au Château de Valmirande. Beaucoup d’ouvrages sont reliés aux armes des barons de Lassus ou possèdent un ex-libris gravé.
•Baron Joseph Anne Emile Edouard Dunoyer de Noirmont (1816-1896), auteur de la plus importante histoire de la chasse en France, publiée en trois volumes de 1867 à 1868 : Histoire de la Chasse en France, depuis les temps les plus reculés jusqu’à la Révolution.
• Comte Henry Jules Charles Emmanuel Greffulhe (1848-1932), forte personnalité qui servit de modèle à Marcel Proust pour le personnage du duc de Guermantes dans la Recherche du Temps Perdu. Il pratiquait la chasse à courre et la chasse à tir dans son château de Bois-Bourdan près de Melun ; il réunit une importante bibliothèque, comprenant beaucoup d’ouvrages cynégétique, qui fut vendue partiellement le 9/12/1937 à la Galerie Charpentier par Maitre Etienne Ader. Henry Greffulhe, collait généralement cet ex-libris bleu en haut à gauche du premier contreplat des ouvrages, ce qui explique que la propriétaire ultérieure ait pu coller son ex-libris au centre du contreplat.
•Marie-Thérèse Brocheton, comtesse de La Béraudière (1872 (?)-1958), était l’épouse du comte Jacques de La Béraudière, séparée de son mari, elle était la maîtresse du comte Greffulhe. Son ex-libris, rare, fut tiré à 250 exemplaires sur Hollande.
•Bibliothèque privée.


Références

•Jacques Labarère - Trésors des bibliothèques pyrénéennes, l’exposition virtuelle. Dans : Pyrénées, N° 270, avril 2017 [p. 72].