Les Amis du Livre Pyrénéen-

Edmond SPALIKOWSKI - LE LAVEDAN PITTORESQUE VU PAR EDMOND SPALI. Manuscrit illustré unique, dédicacé par l’auteur au bibliophile pyrénéiste Henri Grenier de Cardenal.


LE LAVEDAN PITTORESQUE VU PAR EDMOND SPALI. [Argelès-Gazost] [1943].
In-4°, 9 ff. écrits à l’encre noire et ill. recto et verso, ill. de 50 dessins à la plume ou au crayon dont 15 coloriés, dédicace à l’encre bleue au bas de la dernière page, couverture grise illustrée en couleurs.
Liste des dessins :
p. 1 - Château de Lourdes - Tour de Vidalos.
p. 2 – Maison à Lugagnan – Le chemin de l’église à Lugagnan [en couleurs].
p. 3 – A Boo-Silhen – Eglise de Boo-Silhen – Puits à Boo-Silhen - Clocher de Boo-Silhen – Puits à Boo-Silhen [autre dessin].
p. 4 – Eglise de Silhen – Puits à Silhen.
p. 5 – La Vieille Tour à Ost – Argelès-Gazost. La porte du collège – Argelès-Gazost. Tour Mendagne – Maison à Argelès-Gazost [en couleurs].
p. 6 – Argelès-Gazost. La plus vieille tour du Château d’Ourout [en couleurs] – Argelès-Gazost. Château d’Ourout [en couleurs].
p. 7 – Maison forte à Lau-Balagnas – Porte-Porche à Lau-Balagnas – Ancienne église de Lau (Balagnas).
p. 8 – Eglise de Gaz. Argelès [en couleurs] – Adast [en couleurs].
p. 9 – Escalier de cour à Beaucens [à pleine page, en couleurs, collé sur canson noir, le v° sans rien].
p. 11 – Maison à Lau [en couleurs] – Pignon à Mailloc [en couleurs] – A Mailloc [en couleurs].
p. 12 – A St Savin – Pignon à Adast – Maison à Arrens.
p. 13 – Chapelle de Ste Castère – Eglise de Préchac – Eglise de Soulom [en couleurs].
p. 14 – St Savin sous la neige [dessin au crayon, à pleine page].
p. 15 – Château de Beaucens – Porte au château de Beaucens – Château de Beaucens. Le Donjon – Porte du château de Beaucens.
p. 16 – Eglise de Gen – Clocher de Marsous – Clocher d’Arcizans avant – Clocher d’Arrens – Clocher d’Arras – Uz.
p. 17 – A Sère-Argelès – Ferme à Uz [en couleurs] – Vieux logis à Soulom [en couleurs] – Une tour du château de Luz.
p. 18 – Eglise de Luz – Rue à Luz – Porte ogivale à Luz.


L’un des manuscrits réalisés par l’écrivain Normand Edmond Spalikowski, lequel, en juin 1940, vint se réfugier à Argelès-Gazost où il réalisa plusieurs manuscrits illustrés avec talent, sur Argelès et le Lavedan qu’il vendait à des érudits de la région : Grenier de Cardénal, François Faure, le Préfet René Le Gentil, etc… Ces superbes ouvrages, très recherchés par les bibliophiles ont pour titres : En Lavedan ; Le Lavedan Pittoresque ; Saint Savin, Poèmes ; Ayzac, Croquis et Impressions ; Argelès-Gazost et la guerre, etc… A partir des souvenirs de ce séjour, Edmond Spalikowski publia une petite plaquette tirée à 50 exemplaires : En Lavedan (Impressions et poèmes) [Argentan, Editions du Journal de l’Orne, 1943] et un ouvrage: Normandie Pyrénées Impressions et Souvenirs [Rouen, 1946].


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


ENVOI de l'auteur au Dr. Grenier de Cardenal : L'auteur est heureux de savoir que son vœu est accompli puisque cette œuvre est passée entre les mains de l'érudit et zélé pyrénéiste, folkloriste et historien le Dr Grenier de Cardenal, auquel il dédie ces pages en très sympathique hommage. Ed. Spalikowski (dit Spali), Président de la Société des Ecrivains Normands, Argelès-Gazost, 29 Juillet 1943.
Un article de journal d’époque concernant les manuscrits de Spalikowsky est collé sur une page de garde. Annotation au crayon de la main d’Hubert Dupont en haut de la première page : manuscrit et dessins uniques.
Relié demi-chagrin bordeaux à coins, titre au dos et sur le plat supérieur, filet dorée de mors et de coins, tête dorée, serpentes, couverture conservée, reliure de R. Buisson. A la suite de cet album de dessins a été relié la rare plaquette de Marcel Jove : L'écrivain régionaliste Edmond Spalikowski et son œuvre manuscrite illustrée [Argentan, Éditions du "Journal de l'Orne", s. d., in-12, s.f.t., t., 3 ff.impr.n.ch.]. Ex-libris de Grenier de Cardenal, gravé par Valentin Le Campion, au revers de la couverture. Ex-libris gravé du possesseur actuel au premier contreplat.


Provenance

• Henri Grenier de Cardenal (1875-1956), docteur en médecine (Bordeaux, 1903), Chef de clinique de la Faculté de médecine de Bordeaux, Directeur de l'Institut de thérapeutique physique et d'orthopédie d'Argelès-Gazost (Hautes-Pyrénées), Président de la Société des Bibliophiles de Guyenne. En 1925 il épousa à Bordeaux Elisabeth Maître (1873-1960) divorcée du colonel Edmond Bureau. L’hiver il exerçait au 65 cours Pasteur à Bordeaux et de mai à septembre à Argelès-Gazost où il était directeur de l’institut de thérapeutique physique. Il a publié plusieurs plaquettes sur le thermalisme, sur Argelès-Gazost, sur les origines de la lithographie à Bordeaux.
Bibliophile acharné, il avait réuni une très importante bibliothèque pyrénéiste. Il possédait deux types d’ex-libris : l’un (60 x 45 mm), gravé sur cuivre, tiré en bistre, porte une allusion héraldique aux armes de sa famille et au caducée de médecin : une grenade épanouie dans laquelle mord un serpent entourant de sa queue un rameau d’olivier avec la mention Omnibus Cor Omne / Ex-Libris / H. Grenier de Cardenal / D. M. B. ; l’autre (83 x 83 mm), lui fut offert par une de ses patientes, il était gravé et signé par Valentin Le Campion, spécialisé dans les ex-libris de médecins collectionneurs, il porte la mention Ex-libris / Dr Grenier / de Cardenal, cet ex-libris montre un médecin dans son cabinet examinant une jeune patiente en présence de sa mère. La bibliothèque de Grenier de Cardenal fut achetée en totalité par le bibliophile bordelais Hubert Dupont.
• Hubert Dupont, bibliophile bordelais qui dans les années 1950-1970, réunit une très importante bibliothèque concernant le pyrénéisme, l’histoire locale (Béarn, Pays Basque, Bigorre), de même qu’une très importante iconographie pyrénéenne. Ami proche de Joseph Duloum, il le guida très étroitement grâce à ses connaissances bibliophiliques pour l’élaboration de sa thèse et lui ouvrit largement ses collections. A partir du milieu des années 1970, il commença à se séparer de sa bibliothèque, cédant ses ouvrages notamment au bibliophile Paul Payot, à Madame Roth (Librairie Rivarès à Pau) et à d’autres pyrénéistes. On peut reconnaître parfois ses exemplaires grâce aux annotations qu’au crayon qu’il marquait sur les pages de garde.
• Bibliothèque Privée.


Références

• Marcel Jove - L'écrivain régionaliste Edmond Spalikowski et son œuvre manuscrite illustrée. Argentan, Éditions du "Journal de l'Orne" [s. d.]. p. 3.
• Jacques Labarère - Essai de Bibliographie Pyrénéiste. Pau, Les Amis du Livre Pyrénéen, 1986 [II, N° 1543].