Les Amis du Livre Pyrénéen-

Jean François de BORIE - LA RECHERCHE DES EAUX MINERALES DE CAUTEREZ (ca 1740-66). Le seul exemplaire connu en mains privées, relié par Krafft, provenant de la Bibliothèque du Chanoine Doazan.


LA RECHERCHE DES EAUX MINERALES DE CAUTEREZ, avec la manière d'en user. Par le Sr Jean-François de Boirie [sic], Docteur en Médecine [Fleuron]. A Pau, Chez G. Dugué & J. Desbaratz, Imprimeurs du Roi, près la Halle [s. d.].
In-18, s.f.t., t., 1 f.impr.n.ch. [Table des chapitres contenus en ce Livre], 3 ff.impr.n.ch. [Avis au Lecteur], 143 pp., bandeaux, lettrine.


De toute rareté. Très recherché. Seconde édition, publiée à Pau entre 1740 et 1766 par Guillaume Dugué et Jeanne Desbaratz. Cette édition ne figure ni à la Bnf, ni à la British Library, ni à la Bibliothèque du Congrès de Washington. Le Catalogue Collectif de France en signale deux exemplaires : l’un à la BM de Rouen (Fonds Montbret), l’autre à la Bibliothèque Interuniversitaire de Santé-Médecine (BIUM Paris), ce dernier étant l’exemplaire signalé par Xavier Lavagne [Recension des impressions paloises et béarnaises, I, p. 63] sous la cote 42451 . Un seul exemplaire est répertorié dans une Collection Privée. Editions : 1714 [éd. or.], s. d. [2e édition].
¶ Non cité par Lacaze dans ses Imprimeurs et Libraires en Béarn auquel pourtant peu d’ouvrages ont échappé. Non cité par Bolton. Manque aux Collections Duveen et Young. Carrère ne connaît pas cette édition. Labarère, I, N° 200.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Superbe exemplaire en parfait état, relié plein maroquin vert d’eau, dos à cinq nerfs, large dentelle et encadrement intérieurs, double filet de coupes, toutes tranches dorées [reliure doublement signée : KRAFFT pour la reliure et MAILLARD pour la dorure]. Ex-libris gravé du possesseur actuel. Sont jointes deux petites notices rédigées par le chanoine Doazan, ancien propriétaire de cet exemplaire : l’une dactylographiée, contient une brève notice biographique de J.-F. de Borie et de son fils Pascal, l’autre, manuscrite contient de courtes références bibliographiques.
Il s’agit du seul exemplaire connu dans une collection privée. Lorsqu’un ancien possesseur le fit richement relier par Krafft, il pensait, de façon erronée, que cet ouvrage sans date fut imprimé en 1700, et fit marquer cette date au dos de la reliure, on sait maintenant qu’il fut imprimé plus tardivement, entre 1740 et 1766, qui est la période d’activité de Guillaume Dugué et Jeanne Desbaratz.


Provenance

• Chanoine Pierre Victor Doazan (1919-2002), l’un des plus raffinés bibliophiles pyrénéens qui réunit une prestigieuse bibliothèque qui fut probablement la plus grande bibliothèque privée pyrénéenne, réputée pour l’abondance des ouvrages rares ou très rares et par la grande qualité des exemplaires réunis, complétée par un rare ensemble d’iconographie pyrénéenne. Professeur au Grand-Séminaire de Tarbes (1949), aumônier de l’Hospice Saint-Frai à Lourdes (1967). Il se sépara d’une grande partie de sa bibliothèque lorsqu’il prit sa retraite et quitta l’Hôpital Saint-Frai en 1996, ne conservant que ceux des Vingt Livres Pyrénéistes les plus rares qu’il avait réunis et une centaine de rares et beaux ouvrages sur la Bigorre. Il faisait relier ses ouvrages par le relieur parisien Adrien Lavaux (16, place Dauphine) qui exécuta spécialement pour habiller ses plaquettes un assez grand nombre de reliures à la Bradel très caractéristiques, : cartonnages recouverts d’un plein papier glacé uni, dans les tons de rouge ou de vert, avec des titres dorés en long au dos. On reconnaît souvent les ouvrages de cette bibliothèque grâce aux très discrètes marques au crayon que le chanoine Doazan écrivait sur les dernières gardes : date et prix d’achat ou de reliure.
• Bibliothèque Privée.