Les Amis du Livre Pyrénéen-

J.-B. JOUDOU - GUIDE DU VOYAGEUR AUX BAINS DE BAGNERES, BAREGES, ST-SAUVEUR ET CAUTERETZ (1819). Exemplaire provenant de la Bibliothèque de Henri Beraldi.


GUIDE DU VOYAGEUR AUX BAINS DE BAGNERES, BAREGES, ST-SAUVEUR ET CAUTERETZ, Contenant la description exacte des lieux, l'itinéraire des montagnes et des vallées, les propriétés et l'analyse connue des eaux minérales, un aperçu sur les mœurs des habitans et sur les productions du pays ; les instructions nécessaires aux personnes qui se rendent aux eaux des Pyrénées ; accompagné de notes historiques et biographiques, précédé de l'Itinéraire de Paris aux Pyrénées, par Bordeaux ou Toulouse. Ouvrage utile et nécessaire aux voyageurs. Orné de gravures. Publié par J.-B. J • • •. Paris, Chez Lerouge, Libraire, cour du Commerce, quartier Saint-André-des-Arcs, 1819. [De l’Imprimerie de Lefèbvre, rue de Bourbon, N° 11].
In-12, XII pp., 324 pp., 1 carte front. [Hautes Pyrénées], 3 gravures à l'aquatinte h.-t. face pp. 206 [Grotte de Gèdre], 213 [Cirque de Gavarnie], 251 [Pont d'Espagne].


Seconde édition, très remaniée et illustrée. Rare. Très recherché. Important et premier guide de l'époque romantique consacré à Bagnères-de-Bigorre. Beraldi, suivant en cela la Bibliographie de Quérard, attribue l’ouvrage à Jondon dans le Tome I des Cent Ans [p. 119], avec cependant une interrogation, il rectifiera en Joudou dans le Tome IV [p. 42].
On connaît au moins trois types d’exemplaires pour cette édition : deux tirages sans date [l’un avec l’adresse Chez Lerouge et l’autre avec l’adresse Chez Corbet], et un tirage très rare daté de 1819 [Chez Lerouge], pour ce dernier type d’exemplaire, la typographie des pages de faux titre et de titre est différente de celle des tirages sans date, et le verso du faux titre porte la mention : De l'Imprimerie de Lefébvre, rue de Bourbon, N° 11. Beraldi possédait deux exemplaires de l’édition originale, un exemplaire sans date avec l’adresse suivante : Paris, Chez Corbet Aîné, Libraire, 9, Quai des Augustins, N° 61 et un exemplaire daté de 1819.
Éditions : 1818 [éd. or.], 1819 [2e éd. augmentée et ill.], 1980 [reprint de l’éd. or. par Laffitte Reprints, tiré à 500 exemplaires].
¶ Manescau, p. 317, N° 109. Barbier, II, col. 591. Souvenir de la Bigorre, VII, p. 368. Cent Ans, I, 119 ; IV, 42. Fourcassié, pp. 56, 69, 78, 98, 123, 124, 133, 380, 414. Duloum, p. 22. Labarère, Bibliographie Pyrénéiste, I, N° 778. Labarère, Henri Beraldi Historien des Pyrénées, I, 296-297 ; II, p. 70.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Relié demi-maroquin rouge à grains longs, dos lisse orné en long d’une belle rocaille romantique, menue restauration à un angle du faux-titre et du titre, ex-libris Henri Beraldi. Ex-libris gravé du possesseur actuel. Cet exemplaire, comme la plupart des beaux exemplaires de livres pyrénéens n’est pas répertorié dans le Catalogue de la Bibliothèque Pyrénéenne d’Henri Beraldi, il fut gardé par la famille, puis, en juin 1941, il fut vendu pour la somme de 2000 anciens francs par le Libraire parisien Leconte.
A noter que le nom d’auteur gravé en lettres dorées au dos de la reliure est Jodon, ce qui a probablement encouragé H. Beraldi, dans le Tome I des Cent Ans, à suivre Quérard qui attribue l’ouvrage à Madame Jondon.


Provenance

•Henri Beraldi (1849-1931), historien des Pyrénées, inventeur du pyrénéisme, l’un des plus grands bibliophiles du XXe siècle. Le catalogue partiel de sa Bibliothèque Pyrénéenne fut dressé par Maurice Heïd en 1939, cette Bibliothèque Pyrénéenne fut en grande partie léguée à la Ville de Toulouse et déposée à la Bibliothèque Municipale, cependant les ouvrages les plus prestigieux furent cependant gardés par la famille ou distribués à des amis, notamment à Maurice et Hélène Heïd. Sa bibliothèque littéraire, dont le catalogue fut dressé par Léopold Carteret fut vendue aux enchères par Maître Etienne Ader en cinq vacations en 1934-1935, elle comprenait aussi quelques prestigieux ouvrages pyrénéens. Henri Beraldi possédait un ex-libris dont le fer fut dessiné par Cuzin, il était poussé sur des cuirs de différentes couleurs, il ne le collait que sur les ouvrages qu’il estimait comme prestigieux : a titre d’exemple dans la partie pyrénéenne léguée à la BM de Toulouse, seuls deux ouvrages portent son ex-libris ; la majorité des ouvrages de la Bibliothèque Pyrénéenne portant l’ex-libris d’Henri Beraldi sont aujourd’hui en mains privées.
•Bibliothèque Privée.


Références

•Jacques Labarère, Henri Beraldi Historien des Pyrénées, Les Amis du Livre Pyrénéen, 2013 [Tome I, 296-297 ; Tome II, p. 70].