Les Amis du Livre Pyrénéen-

Pierre Bernard de PALASSOU. - ESSAI SUR LA MINERALOGIE DES MONTS-PYRENEES (1781). Aux armes de René-Mans de Froulay, comte de Tessé.


ESSAI SUR LA MINERALOGIE DES MONTS-PYRENEES ; Suivi d'un Catalogue des Plantes observées dans cette chaîne de Montagnes ; Ouvrage enrichi de Planches et de Cartes [Fleuron]. A Paris, Chez Didot jeune, Libraire, quai des Augustins ; Alex. Jombert jeune, Libraire, rue Dauphine ; Esprit, Libraire, au Palais-Royal, M. DCC. LXXXI. [De l'Imprimerie de Stoupe, rue de la Harpe].
In-4°, XX pp., 346 pp., bandeaux, culs de lampe, 12 pl. h.-t., 10 cartes h.-t. : 1 non numérotée [face p. X] et 9 numérotées de I à IX in fine, ces cartes sont dépliantes à l’exception de la Carte IX.


Édition originale. Rare. Monumentale étude géologique et minéralogique sur l’ensemble des Pyrénées, dans laquelle la partie occidentale est cependant décrite de façon très détaillée. Très recherché. Éditions : 1781 [éd. or.], 1784 [2e éd.]. Un Mémoire pour servir de supplément à l'Essai sur la Minéralogie des Monts-Pyrénées, très rare, a paru en 1791 [Pau, Daumon, s.d. ; in-4°, 67 pp.].
¶ Brunet, 4720. Manescau, p. 325, N° 164. Souvenir de la Bigorre, VII, 1887, pp. 513-515. Cent Ans, I, 142. Sommet des Pyrénées, I, pp. 1-3. Passé du Pyrénéisme, IV, pp. 125-144. Carrière posthume de Ramond, p. 4. Barbe, N° 696. Labarère, II, N° 1133.

Liste des cartes :
- [sans n°]. Carte des Monts Pyrénées. Face p. XI [dépl.].
- Carte Iere. Partie des Montagnes de la Navarre et du Labourd. [dépl.].
- Carte IIme. Partie des Montagnes qui dominent les Vallées de Soule de Barétous et d'Aspe. [dépl.].
- Carte IIIme. Partie des Montagnes qui dominent les Vallées d'Ossau, d'Asson, d'Azun, de Cauterès, de Lavedan et de Barège. [dépl.].
- Carte IVme. Partie des Montagnes qui dominent les Vallées de Campan, d'Aure, de Larboust, de Luchon et d'Aran. [dépl.].
- Carte Vme. Partie des Montagnes du Couserans. [dépl.].
- Carte VIme. Partie des Montagnes du Comté de Foix et du Capcir. [dépl.].
- Carte VIIme. Partie des Montagnes du Roussillon. [dépl.].
- Carte VIIIme. Carte des Vallées de Canfranc, de Thène, de Bielsa et de Gistau, en Espagne. [dépl.].
- Carte IXme. Carte qui représente plusieurs routes de France. [non dépl.].


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Relié pleine basane marbrée époque, dos à nerfs avec pièce de titre de maroquin rouge et des caissons très ornés, armes dorées de René-Mans de Froulay, comte de Tessé [O. H. R. pl. 974, d'argent au sautoir de gueules, bordé et engrêlé de sable] au centre de chaque plat, tranches rouges. Ex-libris gravé du possesseur actuel.


Provenance

•René-Mans de Froulay (1736-1814), deuxième du nom, marquis puis comte de Tessé, fils de René-Marie et de Marie-Charlotte de Béthune-Charost. En 1742, au décès de son père, il a hérité de la charge de premier écuyer de la reine et du titre de Grand d’Espagne de première classe, il entra en exercice de sa charge en 1753. En 1746, à la mort de son aïeul René-Mans, il devint gouverneur du Mans. En 1776 il fut créé chevalier de Saint-Louis. Il avait épousé Adrienne-Catherine de Noailles en 1755. Député aux Etats Généraux, il démissionne en 1790 et émigre. Il ne rentrera en France que sous le Consulat. Il avait fait un voyage aux Pyrénées avec sa femme : le 4 juin 1774 il partit de Paris pour suivre une cure à Bagnères-de-Bigorre où il arriva le 19 juin; il suivit sa cure sous la direction du docteur Jean-André Barrié. Il fit aussi quelques excursions (Lac d’Espingo, Port de Venasque) [Lire à ce sujet : Pierre de Gorsse, Une amie de Thomas Jefferson aux Pyrénées : la comtesse de Tessé, dans : Revue de Comminges, t. LXIX, 3e-4e trimestre 1956, pp. 137-152].
• Chanoine Pierre Victor Doazan (1919-2002), l’un des plus raffinés bibliophiles pyrénéens qui réunit une prestigieuse bibliothèque qui fut probablement la plus grande bibliothèque privée pyrénéenne, réputée pour l’abondance des ouvrages rares ou très rares et par la grande qualité des exemplaires réunis, complétée par un rare ensemble d’iconographie pyrénéenne. Professeur au Grand-Séminaire de Tarbes (1949), aumônier de l’Hospice Saint-Frai à Lourdes (1967). Il se sépara d’une grande partie de sa bibliothèque lorsqu’il prit sa retraite et quitta l’Hôpital Saint-Frai en 1996, ne conservant que ceux des Vingt Livres Pyrénéistes les plus rares qu’il avait réunis et une centaine de rares et beaux ouvrages sur la Bigorre. Il faisait relier ses ouvrages par le relieur parisien Adrien Lavaux (16, place Dauphine) qui exécuta spécialement pour habiller ses plaquettes un assez grand nombre de reliures à la Bradel très caractéristiques, : cartonnages recouverts d’un plein papier glacé uni, dans les tons de rouge ou de vert, avec des titres dorés en long au dos. On reconnaît souvent les ouvrages de cette bibliothèque grâce aux très discrètes marques au crayon que le chanoine Doazan écrivait sur les dernières gardes : date et prix d’achat ou de reliure.
•Bibliothèque Privée.


Références

•[Catalogue de vente] – Pyreneana. Pau Hauvette, 1996 [p. 84, N° 3326].