Les Amis du Livre Pyrénéen-

Antoine LEROUGE - LES PASSE-TEMPS AGREABLES DES EAUX MINERALES DE BAGNERES EN BIGORRE (1785). Exemplaire du cardinal Etienne-Charles de Loménie de Brienne.


LES PASSE-TEMPS AGREABLES DES EAUX MINERALES DE BAGNERES EN BIGORRE, ET DU BEARN, ET LEURS PROPRIETES. Par Dom Lerouge, De l'Ordre de Cîteaux. Tome Premier [Vignette]. A Paris, Chez M. Lerouge, Officier chez le Roi, rue Honoré-Chevalier, ou s'adresser au Portier, rue Pot-de-Fer, Maison du Noviciat des Jésuites, Faubourg Saint-Germain, M. DCC. LXXXV. Avec Privilège du Roi.
2 vol. in-16, Tome I, f.t., VI pp. [Discours préliminaire], VIII pp. [Préface], 232 pp., 5 pp. [Table des Matières, Tome Premier] ; Tome II, f.t., 186 pp., 3 pp. [Table des Matières, Tome Second], 2 ff.impr.n.ch.


Très rare. Très recherché. Le récit est divisé en 37 journées traitant de Bagnères-de-Bigorre et environs, de Tarbes, de Pau, de Notre-Dame de Médous, de Barèges, des Eaux-minérales, et de leurs effets ; avec des récits et descriptions pyrénéens, des conseils aux curistes, entremêlés d’histoires paillardes. Le Privilège est daté de Septembre 1783. A noter que les vignettes à motifs musicaux, figurant sur les pages de titre, sont différentes pour chaque tome. Fourcassié semble douter que l’auteur appartienne à l’Ordre de Cîteaux, cependant Dom Lerouge, bien que vivant à Paris en plein quartier latin, était rattaché à l’abbaye cistercienne de Trizay près de Rochefort.
¶ Manescau, p. 319, N° 125. Fourcassié, pp. 8-10, 80, 410. Labarère, I, N° 927.


Présentation de l'exemplaire


© Médiathèque Intercommunale de Pau-Pyrénées


Exemplaire ayant appartenu au cardinal Etienne-Charles de Loménie de Brienne, relié en deux volumes plein maroquin rouge, dos lisse orné à la grotesque, pièces de titre et de tomaison cuir vert, triple encadrement de filets dorés sur les plats, armes du cardinal Loménie de Brienne surmontées d’une couronne comtale sur chaque plat [Ecartelé : 1 et 4, d’or, à deux vaches passantes de gueules, accornées et accolées d’azur (Béon) ; 2 et 3, d’argent, au lion de gueules, d’argent, au lion de gueules, la queue fourchée passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d’or (Luxembourg) ; sur-le-tout, d’or, à l’arbre arraché de sinople, à un tourteau de sable entre les racines, au chef d’azur, chargé de trois losanges d’argent (Loménie)], tranches dorées, filet doré sur les coupes. Ex-libris André Manescau, Maître de Poste.
Très curieusement, cet ouvrage semble avoir été particulièrement apprécié des cardinaux, en effet dans le Catalogue de Livres précieux composant la Bibliothèque de M. Léon Techener [Paris, Adolphe Labitte, 1886], on trouve ce même titre décrit ainsi : 2 vol. in-12, mar. r. dos orné, fil. tr.dor. […] Jolie reliure aux armes d’un cardinal [N° 769, p. 163].


Provenance

•Etienne Charles de Loménie de Brienne (1727-1794), membre de l’Académie française (1770), principal ministre d’Etat (1787), archevêque de Toulouse (1763-1788), archevêque de Sens (1788-1790), cardinal (1788-1794). Il avait réuni une riche et curieuse bibliothèque qui devint un dépôt universel. En 1792, il fut obligé de se défaire d’une partie de sa bibliothèque pour payer ses dettes. Le reste de sa bibliothèque fut vendu en 1797.
•André Manescau (1791-1875), maitre de Poste, créateur de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Pau, fondateur de la Société des Amis des Arts, maire de Pau (1843-1848), élu député des Basses-Pyrénées en 1849. Grand bibliophile, il réunit une bibliothèque de plus de 5 500 volumes, qui fut achetée par l’Etat en 1867 et qui constitue la base ancienne de la Médiathèque de Pau.
•Médiathèque Intercommunale de Pau-Pyrénées, Service Patrimoine, Fonds André Manescau [M 1487].


Références

•[André Manescau], Catalogue des livres d'une bibliothèque à Pau. Pau, Imprimerie et lithographie de E. Vignancour, Mai 1867 [p. 319, N° 125].