Les Amis du Livre Pyrénéen-

Thomas de SORREGUIETA - SEMANA HISPANO-BASCONGADA, LA UNICA DE LA EUROPA, Y LA MAS ANTIGUA DEL ORBE (1804). Exemplaire complet des tableaux et des deux parties, relié en plein maroquin rouge par Petit.


[Croix] SEMANA HISPANO-BASCONGADA, LA UNICA DE LA EUROPA, Y LA MAS ANTIGUA DEL ORBE [Vignette]. Con dos suplementos de otros ciclos, y etimologías bascongadas. Primera parte. Dedicada a la M.N.Y.M.L. Provincia de Guipuzcoa. Por su autor D. Thomas de Sorreguieta, Presb. [suivi de : MONUMENTOS DEL BASCUENCE, O PROSECUCIÓN DE LOS PRECEDENTES DEL ASTEA, EGUNA, ILLA, URTEA Y DEMAS [Vignette]. Segunda parte…]. Con Privilegio Real. En Pamplona : por la Viuda e Hijo de Longas, Año de MDCCCIV.
Pet. in-4°, s.f.t., t., XI pp. [dédicace A la Muy Noble y Muy Leal Provincia de Guipuzcoa et Prologo], 208 pp., 2 tableaux synoptiques dépl. h.-t. [Tabla primera… et Tabla segunda…] ; t. [Monumentos del Bascuence, o prosecución de los precedentes del Astea, Eguna, Illa, Urtea y Demas [Vignette]. Segunda parte…], 144 pp. mal chiffrées : 134, 1 tableau synoptique dépl. h.-t. [Análisis de las dicciones del Ciclo Astea].


Rare. Très recherché. Un des nombreux ouvrages écrits en vue de démontrer l’antiquité de la langue basque et sa prééminence en Europe dans les temps anciens. Les vignettes sur les pages de titre sont signées Goyenechea Sc. Dans l’Introduction des Proverbes Basques (1847), Francisque-Michel, signale cet ouvrage comme étant « de la plus grande rareté » [pp. XII-XIII].
¶ Vinson, I, N° 162, qui avait probablement collationné un exemplaire incomplet, n'indique qu'un seul tableau dépliant pour la première partie, alors qu’il y en a 3 en tout : 2 pour la première partie et 1 pour la seconde partie. Soulice, p. 212, N° 5.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Relié plein maroquin rouge ancien, dos à nerfs avec caissons très ornés d’encadrements et branches de laurier dorés, six filets dorés d’encadrement sur les plats entourant de larges dentelles d’angle, dentelle intérieure, doubles filets dorés de coupes, tranches dorées. Reliure signée de Petit. Ex-libris gravé du possesseur actuel.


Provenance

• Chanoine Pierre Victor Doazan (1919-2002), l’un des plus raffinés bibliophiles pyrénéens, réunit une prestigieuse bibliothèque complétée par un rare ensemble d’iconographie pyrénéenne. Cette bibliothèque était caractérisée par l’abondance des ouvrages rares réunis et par la grande qualité des exemplaires réunis. Professeur au Grand-Séminaire de Tarbes (1949), aumônier de l’Hospice Saint-Frai à Lourdes (1967). Il se sépara d’une grande partie de sa bibliothèque lorsqu’il prit sa retraite et quitta l’Hôpital Saint-Frai en 1996. Il faisait relier ses ouvrages par le relieur parisien Adrien Lavaux (16, place Dauphine) qui exécuta notamment un assez grand nombre de reliures à la Bradel très caractéristiques, pour habiller des plaquettes : cartonnages recouverts d’un plein papier glacé uni, dans les tons de rouge ou de vert, avec des titres dorés en long au dos. On reconnaît souvent les ouvrages de sa bibliothèque grâce aux très discrètes marques au crayon qu’ils portent sur les dernières gardes : date et prix d’achat ou de reliure.
• Bibliothèque Privée.