Les Amis du Livre Pyrénéen-

Archibald ROBERTSON - SHORT DESCRIPTIVE ACCOUNT OF THE PYRENEAN PART OF BIGORRE (1783). Seul exemplaire connu, complet des 12 planches et du texte, provenant de la Bibliothèque du 14e comte de Derby, Premier Ministre du Royaume Uni, chevalier de l’Ordre de la Jarretière.


[Titre de depart :] SHORT DESCRIPTIVE ACCOUNT OF THE PYRENEAN PART OF BIGORRE. From which Twelve of the Subjects intended for this Publication are selected. Tableau abrégé ou Notion générale de la Partie Pyrénéenne de la Province de Bigorre, De la quelle on a choisi douze des sujets, qui doivent faire l'objet de cette publication. [Archibald Robertson, London, Charles Street, St James Square, 1783-1787].
In plano à l’italienne, s.f.t., s.t., 2 ff. d'explication des planches, 12 aquatintes constituant l’album l'album [et 5 aquatintes supplémentaires sans numéros, dont 4 en sépia].


De toute rareté. Très recherché. Ces aquatintes sont les premières vues gravées des Pyrénées. Les deux ff. de texte en français et en anglais, sont imprimés au recto seulement et numérotés : (No. I.) et N° II ; ils donnent la description des 8 premières planches : en français (colonnes de droite) et en anglais (colonnes de gauche), sous les intitulés suivants qui sont légèrement différents des titres portés sur les planches : I, Ville de Barèges ; II, Ville de Luz ; III, Fond de la Vallèe de Barèges ; IV, Les Sauts de la Gave ; V, Pont naturel de Veja ; VI, Ville d’Aix ; VII, Lac de Wallenstatt ; VIII, Recoaro. Le premier folio est imprimé sur 2 colonnes et le second sur quatre colonnes. Les légendes figurant sur les planches sont en anglais et en français. Nous ignorons s’il a été imprimé un troisième folio de texte correspondant aux quatre dernières planches.
Les 12 sujets pyrénéens annoncés dans le titre sont démentis par les pages de texte elles-mêmes, en effet seuls six sujets sont pyrénéens: quatre sont datés de 1783 et deux de 1787. Les 4 premières vues pyrénéennes, datées du 1er Décembre 1783, ont été gravées par A. Robertson d'après les peintures de Georges Barrett, les deux dernières datées de Février 1787 sont dessinées et gravées par A. Robertson lui-même. Les six autres planches de l'album représentent des paysages d'autres lieux européens : Pont de Verja (deux vue différentes : Mai 1785 et Février 1787), Arche Romaine à Aix en Savoie (Mai 1785), Lac de Wallenstat (Mai 1785), Recoaro (Mai 1785), Vaucluse près d’Avignon (Février 1787). Certaines planches portent un numéro [planches 1, 2, 4, 6, 7, 9, 10], d’autres pas [planches 3, 5, 8, 11, 12].
Au niveau international, nous n’avons localisé que deux suites importantes de lithographies de cet album : le British Museum ne possède pas l’album mais les 12 planches sans les pages de texte. La Austrian National Library possède 4 planches (planches 1, 2, 3, 4). Dans les collections pyrénéennes, Pierre Caillau-Lamicq a possédé 5 planches (planches 3, 4, 10, 11, 12) dont quatre sur les Pyrénées (3, 4, 10, 12), la collection Hubert Dupont a possédé quatre planches pyrénéennes (planches 1, 2, 3, 4).
On connaît une variante de la Planche 4 Les Sauts de la Gave, sous forme d'eau-forte exécutée par Volpato. A. Robertson fut un peintre accompli et un graveur spécialisé dans les paysages en aquatintes ; il a présenté quatre peintures de paysages pyrénéens à l'Académie Royale de Londres : Vue de Luz [1772], Cascade des Pyrénées [1775], Pont de neige [1781], Cascade de Gavarnie [1781]. On le confond parfois avec le miniaturiste du même nom, qui exerça en Angleterre et aux Etats Unis.
¶ Duloum, 38, 59, 74, 78, 79. Gaston, 17, 60. Sur Archibald Robertson voir : Le Blanc, Manuel de l'Amateur d'Estampes, Vol. III, p. 342 ; Benezit, Dictionnaire des Peintres, Sculpteurs, Dessinateurs et Graveurs, Vol. 11, p. 773.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Cet exemplaire est probablement un unicum : aucun autre ensemble complet des 12 planches et du texte n’est connu dans les collections internationales aussi bien publiques que privées. Avec une prestigieuse provenance, il regroupe 17 aquatintes à toutes marges (49 x 64 cm) et les 2 ff. de texte. Les 17 aquatintes sont les douze qui constituent l’album Short descriptive account of the Pyrenean part of Bigorre, plus 4 aquatintes en sépia de Robertson datées de 1er Mai 1783 représentant des sites italiens, et une aquatinte de Henry Swinburne datée du 31 Octobre 1783, représentant une vue de Messine en 1777.
Relié demi-maroquin brun à coins, dos lisse avec titre doré en long, filets et fleurons dorés, doubles filets à froid de mors et de coins La reliure est signée Hodgson Binder, Liverpool, signature fréquente pour d’autres recueils de planches provenant de cette même collection des comtes de Derby, ce relieur est John Hodgson qui exerça à Liverpool.
Ex-libris armorié de Edward George Geoffrey Smith-Stanley, 14e Comte de Derby avec l’Ordre de la Jarretière [Honi soit qui mal y pense] et le cimier caractéristique comportant un aigle au dessus d’un couffin dans lequel repose un bébé ; le chapeau atteste que la famille est un Name (très ancienne et grande famille), la couronne au-dessus de l’ordre de la jarretière atteste le Peerage. Au bas de l’ex-libris est la cote de l’ouvrage dans la Bibliothèque du Comte de Derby marquée au crayon : 82 E, au-dessous est une autre cote a demi effacée : 50 L ou 50 E.
A noter que le Comte de Derby possédait un autre album d’Archibald Robertson, comprenant 24 aquatintes de vues napolitaines publiées à Londres en 1777, il fut lui-aussi vendu aux enchères, chez Christie’s, à Londres, le 19 Octobre 1953 [N° 260 du catalogue].

Liste des aquatintes :
- I [en bas, au centre]. BAREGES IN THE PYRENEES. BARÈGES DANS LES PYRENÈES. To the Rt. Honble. the Earl of Bute Knight of the most noble Order of the Garter, etc., etc. this Plate is inscribed, by his Lordship’s most obedt & most humble Servt Archd. Robertson. Published Decr. 1st 1783 by Archd. Robertson, Charles Street St James’s Square [Drawn from Nature & Engraved by Archd. Robertson – Painted by G. Barrett R. A.].
- 2 [en haut, au centre]. LUZ IN THE PYRÉNÉES. LUZ DANS LES PYRÉNÉES. To the Right Honble. John Beresford first Commissioner of His Majesty’s Revenue in Ireland, this Plate is inscrib’d, by his Most Obedient & Most Humble Servant, Archd. Robertson. Published Decr. 1st 1783 by A. Robertson, Charles Street St James’s Square [Drawn from Nature & Engraved by Archd. Robertson – Painted by George Barrett R. A.].
- [3, sans N°]. A VIEW LOOKING DOWN THE VALLEY OF BAREGES. VUE DANS LA VALÉE [sic] DE BAREGES. To Joseph Windham Esq., this Plate is inscrib’d, by His Most Obedient &and Most Humble Servant, Archd. Robertson. Published Decr. 1st 1783 by A. Robertson, Charles Street St James’s Square [Drawn from Nature & Engraved by Archd. Robertson – Painted by George Barrett R. A.].
- 4 [en bas, au centre]. FALLS OF THE GAVA. [sur papier collé : ] LES SAUTS DE LA GAVE. To the Rt. Honble. the Earl of Exeter, etc., etc., this Plate is inscribed, by his Lordship’s most obedt & most humble Servant, Archd. Robertson. Published Decr. 1st 1783 by Archd. Robertson, Charles Street St James’s Square [Drawn from Nature & Engraved by Archd. Robertson – Painted by G. Barrett R. A.].
- [5, sans N°]. VIEW OF THE EAST FROM THE WONDERFUL NATURAL BRIDGE OF VEJA. VUE DU MERVEILLEUX PONT NATUREL DE VEJA. To William Benson Earl, Esqr. this Plate is Inscribed, by his most obedient humble Servant, Archd. Robertson. Published May 1st 1785 by A. Robertson, Charles Street St James’s Square [Drawn from Nature & Engrav’d by Archd. Robertson].
- 6 [en bas au centre]. VIEW OF THE RUINS OF A ROMAN ARCH AT AIX IN SAVOY. VUE DES RUINES D’UNE ARCHE ROMAINE À AIX EN SAVOIE. To Sir Henry Inglefield Bart. this Plate is Inscribed, by his most obedient humble Servant, Archd. Robertson. Published May 1st 1785 by A. Robertson, Charles Street St James’s Square [Engraved by Archd. Robertson].
- 7 [en bas au centre]. A VIEW OF THE LAKE OF WALLENSTAT. VUE DU LAC DE WALLENSTAT. To John Peachey Esqr. this Plate is Inscribed, by his most obedient humble Servant, Archd. Robertson. Published May 1st 1785 by A. Robertson, Charles Street St James’s Square [Engraved by Archd. Robertson].
- [8, sans N°]. A VIEW OF RECOARO. VUE DE RECOARO. To the Right Honble. James Stuart Mackenzie, this Plate is Inscribed, by his most obedient humble Servant, Archd. Robertson. Published May 1st 1785 by A. Robertson, Charles Street St James’s Square [Drawn from Nature & Engraved by Archd. Robertson].
- Plate 9 [en haut au centre]. VIEW OF THE WEST FRONT OF THE WONDERFUL NATURAL BRIDGE OF VEJA. VUE DU MERVEILLEUX PONT NATUREL DE VEJA. To Sr. Joseph Bainks President of the Royal Society etc., etc., This Plate is inscribed by His most Obedt Hume Servt, A. Robertson. Published Febry 1st 1787 by A. Robertson, Charles Street St James’s Square [Drawn from Nature & Engraved by A. Robertson].
- Plate 10 [en haut au centre]. A VIEW REPRESENTING THE PEASANT’S MILLS, NEAR THE VALLEY OF BAREGES. REPRÉSENTATION DES MOULINS DES PAYSANS PROCHE DE LA VALÉE [sic] DE BAREGE. To His Grace the Duke of Montague, etc., etc., This Plate is inscribed by His most Obedt Hume Servt, A. Robertson. Published Febry 1st 1787 by A. Robertson, Charles Street St James’s Square [Drawn from Nature & Engraved by A. Robertson].
- [11, sans N°]. A VIEW OF VOCLEUSE NEAR AVIGNON. VEUE [sic] DE VOCLEUSE [sic] PRÉS D’AVIGNON. To His Grace the Duke of Buccleugh. This Plate is Inscribed by his most obedient & humble Servant A. Robertson. Published Febry 1st 1787 by A. Robertson Charles Street St James’s Square [Drawn from Nature & Engraved by A. Robertson].
- [12, sans N°]. A VIEW OF BAREGE TAKEN FROM BEYOND THE TORRENT. VEUE [sic] DE BAREGE PRISE DERRIERE LE TORENT. To the Rt. Honble Lord Viscount Palmerston, This Plate is Inscribed, by his most obedient & humble Servant A. Robertson. London Published Febry 12st 1787 by A. Robertson, Charles Street, St James’s Square [Drawn from Nature & Engraved by A. Robertson].

Entre les planches 8 et 9 ont été ajoutées quatre aquatintes en sépia gravées par Robertson d'après Fabris, datées de May 1st 1783 et une Vue de Messine par Swinburne, datée de Octr 31th 1783, toutes ces aquatintes sont légendées en anglais seulement :
- [Sans N°, en sépia]. A VIEW OF THE ANCIENT EAR OF DIONISIUS IN SIRACUSE. Publish’d May 1st 1783 by A. Robertso, Charles Street St James’s Square [Fabris Pinxt. – Arch. Robertson fecit.].
- [Sans N°, en sépia]. HOT BATHS BETWEEN PALERMO AND SIGESTA. London Publish’d as the Act directs May 1st 1783. [Fabris Pinxt. – Archd. Robertson fecit.].
- [Sans N°, en sépia]. A VIEW OF THE ANCIENT PORT OF GIRGENTI IN SICILY. Publish’d May 1st 1783 by A. Robertson, Charles Street St James’s Square [Fabris pinxt. – Archd. Robertson fecit.].
- [Sans N°, en sépia]. A VIEW OF THE TEMPLE OF CONCORD AT GIRGENTI. Publish’d May 1st 1783 by A. Robertson, Charles Stree,t St James’s Square [Fabris pinxt. – Arch. Robertson fecit.].
- [Sans N°]. A VIEW OF MESSINA AS IN 1777. Publish’d according to Act of Parliament, Octr 31th 1783, by W. Faden, Printseller, Corner of St Martins Lane, Strand [Henry Swinburne Esqr. delt. – Peter Mazell sculpt.].

Sur les 17 planches reliées dans ce recueil, le British Museum en possède seize. La planche manquant aux collections du British Museum est : A View of the Temple of Concord at Girgenti.


Provenance

• Edward George Geoffrey Smith-Stanley (1799-1869), 14th Earl of Derby fut un homme d’état britannique, trois fois Premier Ministre du Royaume Uni et leader du parti conservateur. Il était fils de Edward Smith Stanley, 13 th Comte de Derby, et de Charlotte Margaret, seconde fille du Reverend Geoffrey Hornby. Il fut Chief Secretary pour l’Irlande (1830-1833), Secretary of State for the Colonies (1833-1834 et 1841-1845). En 1844, à la mort de son grand-père il entra dans la House of Lords et dans la Baronnie de son père comme Lord Stanley, il succéda à son père le 30 June 1851. En 1852, 1858 et 1866, il fut First Lord of the Treasury [Premier Ministre]. Il était aussi chevalier de l’Ordre de la Jarretière (depuis 1859), Grand-Croix de l’Ordre de St-Michel et St-Georges ; en Mai 1825, il épousa Emma Caroline, seconde fille de Edward Lord Skelmersdale. La Bibliothèque familiale des Comtes de Derby, conservée au château de Knowsley Park, fut vendue aux enchères par Christie’s, Manson et Woods en six séries de ventes : 19 et 20 Octobre 1953, 17 et 18 Décembre 1953, 23 et 24 Mars 1954, 3 et 4 Mai 1954, 2 juillet 1954 et 15 septembre 1969.
• Londres, Vente de la Bibliothèque du Comte de Derby, Christie’s, 1853 [p. 47, N° 259 : Robertson (A.) : Series of Seventeen Aquatint Views in the Pyranees [sic] in black or sepia. Large oblong in folio. Half morocco. London, 1783].
• Jean Senmartin (1905-1993), bibliophile et pyrénéiste lourdais, fondateur du Groupe pyrénéiste de Haute Montagne, ouvrit dans les Pyrénées de nombreuses voies d’escalade aujourd’hui classiques, notamment dans le massif du Balaïtous. La majeure partie de sa bibliothèque pyrénéiste, riche en beaux et rares exemplaires et très complète en ce qui concerne les albums, fut vendue en 1993 dans deux catalogues à prix marqués édités par le libraire palois Bernard Hauvette, puis à l’Hôtel des Ventes d’Auch, le 30 avril 1994.
• Chanoine Pierre Victor Doazan (1919-2002), l’un des plus raffinés bibliophiles pyrénéens, réunit une prestigieuse bibliothèque complétée par un rare ensemble d’iconographie pyrénéenne. Cette bibliothèque était caractérisée par l’abondance des ouvrages rares réunis et par la grande qualité des exemplaires réunis. Professeur au Grand-Séminaire de Tarbes (1949), aumônier de l’Hospice Saint-Frai à Lourdes (1967). Il se sépara d’une grande partie de sa bibliothèque lorsqu’il prit sa retraite et quitta l’Hôpital Saint-Frai en 1996, ne conservant que les Vingt Livres Pyrénéistes les plus rares qu’il avait réunis et une centaine de rares et beaux ouvrages sur la Bigorre. Il faisait relier ses ouvrages par le relieur parisien Adrien Lavaux (16, place Dauphine) qui exécuta notamment un assez grand nombre de reliures à la Bradel très caractéristiques, pour habiller des plaquettes : cartonnages recouverts d’un plein papier glacé uni, dans les tons de rouge ou de vert, avec des titres dorés en long au dos. On reconnaît souvent les ouvrages de sa bibliothèque grâce aux très discrètes marques au crayon qu’ils portent sur les dernières gardes : date et prix d’achat ou de reliure.
• Bibliothèque Privée.


Références

• [Catalogue de vente aux enchères] - Highly Important Printed Books and Manuscripts, Autograph Letters and some Drawings and Etching by Old Masters. The property of the right honourable The Earl of Derby, M. C. On Monday, October 19, 1953, and Following Days. Christies, London, 1953 [p. 47, N° 259].
• [Catalogue de vente à prix marqués] – Pyreneana. Pau Hauvette, 1996 [p. 97, N° 3365].