Les Amis du Livre Pyrénéen-

Vincent de CHAUSENQUE - LES PYRENEES OU VOYAGES PEDESTRES (1834). Exemplaire du duc de Nemours, ayant appartenu ensuite à Henri Beraldi.


LES PYRENEES OU VOYAGES PEDESTRES dans toutes les régions de ces montagnes depuis l'Océan jusqu'à la Méditerranée, Contenant la description générale de cette chaîne ; des observations botaniques et géologiques ; et des remarques sur l'histoire, les mœurs et les idiomes des diverses races qui l'habitent ; avec une carte et quelques vues des Pyrénées ; par M. Chausenque, ancien Capitaine du Génie [7 l.p.t., épigraphes de Wordsworth et Pétrarque] [Fleuron]. Tome Ier [ou : Tome II] [Fleuron]. Paris, Lecointe et Pougin, Libraires, 1834. [Agen, Imprimerie de P. Noubel].
2 vol. in-8° ; Tome I, f.t., t., 379 pp., 2 ff.impr.n.ch. [Explication des planches], 2 pl. dépl. h.-t. [Coupe idéale des hautes Pyrénées du Sud au Nord ; Vue de la haute Chaîne Calcaire prise du pic de Bergonz] ; Tome II, f.t., t., 304 pp., 2 ff.impr.n.ch. [Table des Matières, Observation, Errata], 2 ff.impr.n.ch. [Explication des planches], 3 pl. dépl. h.-t. [Vue de la haute Chaîne de la Garonne, prise du Mail de la Cigalière ; Vue générale de la chaîne des Pyrénées prise du château de Séailles ; Les Pyrénées].


Édition originale. Rare. Très recherché. Ouvrage fondamental, contenant la première description complète des Pyrénées d’une mer à l’autre. Son livre demeure capital dans la série pyrénéiste en écrit Beraldi, qui ajoute : c’est exclusivement sur cette première édition qu’il faut juger. Elle est franche de venue, d’une typographie claire et aérée, et en 1834, le livre est dans son vrai temps, intermédiaire et de transition ; livre d’un homme qui a causé avec Ramond et qui correspondra avec Russell. Éditions : 1834 [éd. or.], 1854 [2e éd.], 1985 [reprint de l'éd. or.].
Bibliographie de la France, Journal Général de l’Imprimerie et de la Librairie, Paris, 29e année, 1840, N° 1814. Soulice, p. 13, N° 4. Soulice, Histoire, I, N° 290, p. 47. Andrieu, I, p. 168. Souvenir de la Bigorre, VII, 1887, pp. 324-327. Cent Ans, I, VI ; II, 6-58 ; III, 8 ; V, 92. Carrière posthume de Ramond, p. 8. Vinson, II, N° 1303. Grand-Carteret, II, p. 47 ; II, 264. B. de Gorsse, N° 1188. Barbe, N° 165 a. Fourcassié, pp. 57, 68, 77, 96, 108, 278-279, 329, 340, 412. Duloum, p. 22. Noell, I, 698. Labarère, I, N° 387.


Présentation de l'exemplaire


© Bibliothèque Municipale de Toulouse


Deux volumes, tels que parus, portant chacun, au v° du faux-titre, une étiquette collée avec la dédicace manuscrite suivante : A S.A.R. Msgnr Le Duc De Nemours, hommage Respectueux de l’auteur, de Chausenque. Chaque volume, tel que paru, est sous chemise de toile chocolat portant pièces de titre et de tomaison en cuir brun foncé, le tout sous un étui de toile chocolat. Cet emboitage fut réalisé pour Henri Beraldi.


Provenance

• Louis Charles Philippe Raphaël d’Orléans (1814-1896), seizième duc de Nemours, fils puiné du roi Louis-Philippe Ier. Il fit plusieurs séjours aux Pyrénées en 1845 : Pau (22-24 août), Tarbes (25 août), Cauterets (26-27 août), Luz (28 au 3 août), Bagnères-de-Bigorre (1er septembre), Bayonne et Pays basque espagnol en compagnie de M. Alcanatara Navarro envoyé par la Reine d’Espagne(2 au 8 septembre). En juillet-août 1846 il résida à Luz et à Gavarnie et fit les premières ascensions du Pic Long du Cambieil (août, avec le guide Marc-Henri Sesqué de Gèdre) et du Pic (et non du Cylindre) du Marboré, il fit aussi l’ascension du Vignemale (18 août 1846) et de la brèche de Roland. C’est à l’occasion de ces séjours que plusieurs ouvrages pyrénéens lui furent offerts, ils portent, soit une dédicace, soit son ex-libris, soit son cachet à l’encre bleue. L’importante bibliothèque du duc de Nemours fut héritée par son fils le duc de Vendôme. Cette bibliothèque fut ensuite vendue aux enchères à Pari, Hôtel des Commissaires Priseurs en 1931 [vente du 09 au 12 décembre 1931] et 1932 [vente du 22 au 27 février 1932].
•Philippe Emmanuel Maximilien Marie Eudes d’Orléans (1872-1931), duc d’Alençon et duc de Vendôme, arrière-petit-fils de Louis-Philippe Ier, fils du second fils du dix-septième duc de Nemours : Ferdinand Philippe Marie d’Orléans (1844-1910) et de Sophie-Charlotte de Wittelsbach (1847-1897). Emmanuel d’Orléans épousa en 1891 Louise de Maillé de la Tour Landry (1873-1893), puis en 1896 la princesse Henriette de Belgique (1870-1948) sœur d’Albert Ier de Belgique. En 1896, il hérita de la bibliothèque de son grand père, le seizième duc de Nemours, qu’il enrichit considérablement. Il possédait un ex-libris aux armes de France surmontées de la couronne ducale, portant la mention Bibliothèque de S. A. R. Monseigneur le Duc de Vendôme. Après son décès, sa bibliothèque fut vendue aux enchères à Paris, Hôtel des Commissaires-Priseurs en deux séries de ventes : en 1931 [ventes du 09 au 12 décembre 1931] et 1932 [ventes du 22 au 27 février 1932].
•22 février 1932 Paris, Hôtel des Commissaires-Priseurs, vente aux enchères de la succession de feu S. A. R. Monseigneur le Duc de Vendôme et ayant fait partie de la bibliothèque de feu S. A. R. Monseigneur le Duc de Nemours [Catalogue : N° 668].
• Henri Beraldi (1849-1931), historien des Pyrénées, inventeur du pyrénéisme, l’un des plus grands bibliophiles du XXe siècle. Le catalogue partiel de sa Bibliothèque Pyrénéenne fut dressé par Maurice Heïd en 1939, cette Bibliothèque Pyrénéenne fut en grande partie léguée à la Ville de Toulouse et déposée à la Bibliothèque Municipale, les ouvrages les plus prestigieux furent cependant gardés par la famille ou distribués à des amis, notamment à Maurice et Hélène Heïd. Sa bibliothèque littéraire, dont le catalogue fut dressé par Léopold Carteret fut vendue aux enchères par Maître Etienne Ader en cinq vacations en 1934-1935, elle comprenait aussi quelques prestigieux ouvrages pyrénéens. Henri Beraldi possédait un ex-libris dont le fer fut dessiné par Cuzin, il était poussé sur des cuirs de différentes couleurs, il ne le collait que sur les ouvrages qu’il estimait comme prestigieux : a titre d’exemple dans la partie pyrénéenne léguée à la BM de Toulouse, seuls deux ouvrages portent son ex-libris ; la majorité des ouvrages de la Bibliothèque Pyrénéenne portant l’ex-libris d’Henri Beraldi sont aujourd’hui en mains privées.
• Bibliothèque Municipale de Toulouse, Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine, Fonds Beraldi [B. C. 1 (1-2)].


Références

• [Catalogue de vente aux enchères] Livres anciens et modernes, la plupart richement reliés, dépendant de la succession de feu S. A. R. Monseigneur le Duc de Vendôme et ayant fait partie de la bibliothèque de feu S. A. R. Monseigneur le Duc de Nemours. Deuxième partie. [Vente à Paris, Hôtel des Commissaires-priseurs : du 22 au 27 février 1932. Commissaires-priseurs : Me André Couturier et Me Maurice Ader]. Paris, Librairies Ch. Bosse et L. Giraud-Badin, 1932. [N° 668].
• Mautice Heïd - Catalogue de la Bibliothèque Pyrénéenne d’Henri Beraldi, 1939 [p. 14, Cote 1 (1 et 2)].
• [Catalogue d’exposition] - Cent Cinquante Ans aux Pyrénées, Bibliothèque Municipale, Toulouse, 1949 [p. 27, N° 314].
• Jacques Labarère - Henri Beraldi, Historien des Pyrénées, Amis du Livre Pyrénéen, 2013 [I, pp. 283-284 ; 286 ; II, pp. 38-39, N° HB 61].