Les Amis du Livre Pyrénéen-

Achille JUBINAL - LES HAUTES-PYRENEES (1862). Exemplaire relié en plein chagrin rouge aux armes de l’empereur Napoléon III.


LES HAUTES-PYRENEES, par Achille Jubinal, Député de ce Département au Corps Législatif, Ancien Professeur de Faculté. Quatrième Édition. Paris, A la Librairie de Poulet-Malassis, Rue de Richelieu, passage Mirès, 1862. [Bagnères-de-Bigorre, Typ. de P. Plassot pour le texte et : Paris, Imprimerie Dupont pour la couverture et le titre].
In-12, f.t., IV pp., 224 pp., fleurons.


Quatrième édition nominale et première édition sous ce titre. Cette édition pourrait en fait, être la deuxième, car l’on ne connaît pas de deuxième ni de troisième éditions, il semble que l’on passe directement de l’édition originale de 1858 à la quatrième édition de 1862. Liste des chapitres : Tarbes, Bagnères, Lourdes, Argelès, Luz, Saint-Sauveur, Barèges, Gèdre, Gavarnie, Héas, Cauterets, La Vallée d’Aure. La couv. porte : Impressions de Voyage. Les Hautes-Pyrénées. Édition réalisée à l'initiative de P. Plassot, laquelle est une remise en vente de : Impressions de Voyage publiés par ce même P. Plassot en 1858 ; dans cette édition de 1862 seuls le titre et la Préface sont nouveaux. Quelle que soit l’édition, ces Hautes-Pyrénées sont la réimpression partielle des Lettres sur les Pyrénées parues en 1848. Éditions : 1858 [éd. or.], 1862 [4e éd.], 1863 [5e éd.], 1873 [6e éd.].
Cent Ans, II, 156. Labarère, I, N° 790.


Présentation de l'exemplaire


© Collection Privée


Reliure d’époque plein chagrin rouge à petits grains, dos à nerfs avec caissons ornés d’encadrements dorés, triple filet doré d’encadrement sur les plats, armes impériales de Napoléon III dorées au centre de chaque plat, abeilles dorées aux angles, filet de coupes, roulettes intérieures, tranches dorées. Cette reliure pourrait être de Despierres, relieur attitré de Napoléon III.


Provenance

• Napoléon III (1808-1873), Charles Louis Napoléon Bonaparte dit Louis-Napoléon Bonaparte, unique Président de la Seconde République (1848-1852), Empereur des Français (1852-1870), son relieur habituel était A. Despierres alors que Capé était le relieur attitré de l’Impératrice Eugénie. La majeure partie de la Bibliothèque de Napoléon III est conservée au Château de Fontainebleau.
• Chanoine Pierre Victor Doazan (1919-2002), l’un des plus raffinés bibliophiles pyrénéens qui réunit une prestigieuse bibliothèque qui fut probablement la plus grande bibliothèque privée pyrénéenne, réputée pour l’abondance des ouvrages rares ou très rares et par la grande qualité des exemplaires réunis, complétée par un rare ensemble d’iconographie pyrénéenne. Professeur au Grand-Séminaire de Tarbes (1949), aumônier de l’Hospice Saint-Frai à Lourdes (1967). Il se sépara d’une grande partie de sa bibliothèque lorsqu’il prit sa retraite et quitta l’Hôpital Saint-Frai en 1996, ne conservant que ceux des Vingt Livres Pyrénéistes les plus rares qu’il avait réunis et une centaine de rares et beaux ouvrages sur la Bigorre. Il faisait relier ses ouvrages par le relieur parisien Adrien Lavaux (16, place Dauphine) qui exécuta spécialement pour habiller ses plaquettes un assez grand nombre de reliures à la Bradel très caractéristiques, : cartonnages recouverts d’un plein papier glacé uni, dans les tons de rouge ou de vert, avec des titres dorés en long au dos. On reconnaît souvent les ouvrages de cette bibliothèque grâce aux très discrètes marques au crayon que le chanoine Doazan écrivait sur les dernières gardes : date et prix d’achat ou de reliure.
• Bibliothèque Privée.


Références

•[Catalogue de vente] – Pyreneana. Pau Hauvette, 1996 [p. 61, N° 3285].