Les Amis du Livre Pyrénéen-

Arnaud d' OIHENART - NOTITIA UTRIUSQUE VASCONIAE (1628). Exemplaire aux armes d’Antoine III, duc de Gramont, pair et premier maréchal de France.


NOTITIA UTRIUSQUE VASCONIAE ; tum ibericae, tum aquitanicae, qua, praeter situm regionis et alia scitû digna, Navarrae Regum Caeterarumque, in iis, insignium vetustate & dignitate familiarum stemmata ex probatis Authoribus & vetustis monumentis exhibentur. Accedunt Catalogi Pontificum Vasconiae Aquitanicae, hactenus editis pleniores. Authore Arnaldo Oihenarto Mauleosolensi [Marque du Libraire]. Parisiis, Sumptibus Sebastiani Cramoisy Typographi Regis, viâ Iacobaeâ, sub Ciconiis, M. DC. XXXVIII. Cum Privilegio Regis.
In-4°, s.f.t., t., 5 ff.impr.n.ch. [Dédicace (3pp.), Privilège (1 p.), Liste des chapitres (5 pp.)], 560 pp. chiffrées 558, les chiffres 552-553 étant employés deux fois, 10 ff.impr.n.ch. [Index et Errata], arbres généalogiques in-t., lettrines, bandeaux, culs de lampe.


Édition originale. Rare. Très recherché. Une des meilleures histoires de la Vasconie, selon Brunet, très intéressant pour les généalogies médiévales des familles de cette région. L’ouvrage est présenté comme la description d’une visite virtuelle adressée au Roi Louis XIII pour porter à sa connaissance cette partie du royaume qu’il ne connaissait pas et insister sur l’importance du titre de Roi de Navarre. Ouvrage écrit en un latin bien manié, parfois longuement poli… Cette œuvre savante valut à Oihénart une place parmi les bons historiens français de son temps. Il n'en est pas moins, par son goût pour les généalogies, un historien du monde précis de la Vasconia, terre où naquirent les plus précoces généalogies médiévales connues, aux Xe et XIe siècles [Renée Goulard, La méthode historique d’Oihenart, dans : Cuarto centenario de Oihenart, Bilbao, 1994, pp. 285-486]. Éditions : 1638 [éd. or.], 1656 [2e éd. corrigée et augmentée], 1929 [traduction espagnole de la 2e éd.)], 1992 [reprint de la traduction espagnole de 1929 revue et corrigée, avec fac-similé de la 2e éd. de 1656].
¶ Brunet, IV, 175. Manescau, p. 289, N° 147. Soulice, p. 29, N° 1. Souvenir de la Bigorre, IV, 1884, pp. 190-191. Labadie, N° 3249. Andrieu, II, p. 168 donne cette édition originale comme Très rare. Barbe, N° 687 a. Palau 199 753.


Présentation de l'exemplaire


© Médiathèque Intercommunale de Pau-Pyrénées


Exemplaire ayant appartenu à Antoine III, duc de Gramont, pair et premier maréchal de France, Comte de Guiche et de Louvigny, souverain de Bidache, etc. Reliure armoriée du XVIIe siècle, en plein maroquin rouge, avec double d’encadrement de deux filets dorés avec fleurons en écoinçons sur les plats, tranches dorées, armes au centre de chaque plat [écartelé aux 1 et 4 d’or au lion d’azur, armé et lampassé de gueules (Gramont) ; et aux 2 et 3 de gueules à trois flèches d’argent empennées d’or, la pointe en bas (d’Aster) ; sur le tout : écartelé aux 1 et 4, de gueules à trois jumelles d’argent (Toulongeon) ; aux 2 et 3, de gueules à trois fasces ondées d’argent (Saint-Chéron)], dos à cinq nerfs avec caissons ornés d’un double encadrement de filets avec fleuron au centre, tranches dorées. Ex-libris d’André Manescau.


Provenance

•Antoine III de Gramont-Toulonjon (1604-1678), duc de Gramont, pair et premier maréchal de France, ministre d’Etat, souverain de Bidache, comte de Guiche et de Louvigny, baron d’Andoins, des Angles et de Hagetmau, vicomte d’Aster, seigneur d’Arthez, d’Arzacq, de Larrey, gouverneur et lieutenant général pour le Roi en ses royaumes de Navarre et pays souverain de Béarn, sénéchal de Béarn, gouverneur des ville et château de Bayonne, gouverneur et capitaine du château de Pau, etc. R. Ritter décrit ainsi La magnifique bibliothèque qu’il avait constituée à Bidache […]. Mais si le maréchal avait pieusement conservé les livres réunis par son aïeule, il en avait acquis un nombre considérable. Outre les grands classiques et quantité d’ouvrages de théologie, l’histoire ancienne et moderne et la littérature étaient représentées à Bidache avec autant d’abondance que de variété (R. Ritter, La Maison de Gramont, II, p. 81)
•André Manescau (1791-1875), maitre de Poste, créateur de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Pau, fondateur de la Société des Amis des Arts, maire de Pau (1843-1848), élu député des Basses-Pyrénées en 1849. Grand bibliophile, il réunit une bibliothèque de plus de 5 500 volumes, qui fut achetée par l’Etat en 1867 et qui constitue la base ancienne de la Médiathèque de Pau.
•Médiathèque Intercommunale de Pau-Pyrénées, Service Patrimoine, Fonds André Manescau [M2244].


Références

•[André Manescau] - Catalogue des livres d'une bibliothèque à Pau. Pau, Imprimerie et lithographie de E. Vignancour, Mai 1867 [p. 289, N° 147].
•[Catalogue d’Exposition] – Cinquantenaire de l’Académie de Béarn. Trésors des Bibliothèques Béarnaises. Exposition organisée par la Bibliothèque Municipale dans les salons de l’Hôtel de Ville de Pau, du 15 au 23 Mars 1975. Pau, C. D. D. P., 1975 [p. 26, N° 76].