Les Amis du Livre Pyrénéen-

Jean DUSAULX – VOYAGE A BAREGE ET DANS LES HAUTES PYRENEES(1796). Exemplaire de l’Impératrice Joséphine et de Napoléon Ier à la Malmaison, puis de la Bibliothèque Dominique de Villepin.


VOYAGE A BAREGE ET DANS LES HAUTES PYRENEES, FAIT EN 1788. Par J. Dusaulx. Tome Premier [ou : Tome Second] [2 l.p.t., épigraphe]. A Paris, de l'Imprimerie de Didot jeune, M. DCC. XCVI.
2 tomes in-8° ; Tome I, 347 pp. dont VIII ; Tome II, f.t., t., 207 pp., 52 pp. [Préface de ma traduction de Juvénal, imprimée chez Didot le Jeune, en 1796].


Peu commun. Très recherché. Les deux tomes sont souvent reliés en un seul volume, plus rarement en deux et très rarement en trois volumes. Les 55 pp. du Tome II sont occupées par : Préface de ma Traduction de Juvénal, imprimée chez Didot le jeune en 1796 [pp. 1-52] et par la Table du Tome Second. J. Dusaulx justifie ainsi l’adjonction de sa Préface de ma Traduction de Juvénal : Il serait difficile, au premier coup d’œil, de juger quel rapport la pièce suivante a pu avoir avec le texte de mes Pyrénées. On le sentira si l’on se rappelle et le commencement de l’Introduction, et l’endroit du chapitre premier, où je dis : Deux époques très distinctes, celle de mon Voyage et celle de la Révolution, n’en forment qu’une dans mon esprit…
Il existe deux variantes de cet ouvrage, identiques pour la composition, mais différentes pour la pagination. Les exemplaires de premier tirage ont des anomalies de pagination : le Tome II est constitué de 18 cahiers marqués de A à R, le cahier O, qui fait suite à la page 207, débute par la Table paginée de (53) à 55, puis est suivi des pp. (1) à 12 de la Préface de ma Traduction de Juvénal. Dans les exemplaires de second tirage, cette erreur de pagination a été corrigée : la Table est paginée de (209) à 211, la mention du cahier O a disparu et la Préface de ma Traduction de Juvénal est paginée jusqu'à 52.
¶ Manescau, p. 311, N° 74. Soulice, Histoire I, N° 309, p. 49. Quérard, II, p. 735. Souvenir de la Bigorre, VII, 1887, pp. 364-365. Cent Ans, I, 39-43, 108 ; VII, 150, 161. Sommet des Pyrénées, II, 71-72. Grand-Carteret, I, pp. 389, 392, 396-397, 405-408, 474-479, 482-484, 540 ; II, 246. Fourcassié, pp. 15-18, 410. Labarère, I, N° 525.


Présentation de l'exemplaire


© Collection privée


Exemplaire de second tirage avec les erreurs de pagination corrigées, ayant appartenu à l’Impératrice Joséphine et à Napoléon Ier, relié en deux volumes plein veau fauve moucheté époque, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge, roulette dorée encadrant les plats, coupes décorées, tranches vertes, initiales dorées P. B. [Pagerie-Bonaparte] en queue [Olivier planche 2654, fer N° 3] et, sur les titres de chaque volume , le cachet de la Bibliothèque de la Malmaison. Ex-libris en maroquin cerise du Dr. Maurice Bernard-Catinat, ex-libris en couleurs de la bibliothèque de Dominique de Villepin, à chaque volume.
Le timbre humide Bibliothèque de la Malmaison fut apposé sur les pages de titre des ouvrages de cette Bibliothèque pour les ventes qui eurent lieu de mai à juillet 1829 ; à cette occasion, il fut imprimé un catalogue succinct : Notice des livres composant la bibliothèque de La Malmaison, provenant de la succession de S. A. R. le Prince Eugène, et qui avait appartenu à Napoléon et à l'impératrice Joséphine, dont la vente se fera au château de La Malmaison les dimanche 28 et lundi 29 juin 1829, les dimanche 5 juillet et lundi 6, les dimanche 12 et lundi 13… [Paris, Imprimerie de Fain pour Casimir Noël, notaire ; Maître Regnard, commissaire-priseur; P. Mongie, libraire ; M. Quinquet, administrateur du domaine, 1829]. Comme nombre d’ouvrages de la Bibliothèque de la Malmaison ce Voyage à Barèges aurait pu être relié soit par l’un des Bradel, soit, s'agissant d'un exemplaire en plein veau blond granité, plus probablement par Charles-Pierre Bizouard qui était installé rue des Carmes à Paris.


Provenance

• Impératrice Joséphine et à Napoléon Ier, Bibliothèque de la Malmaison. Le Château de Malmaison fut acheté par Joséphine de Beauharnais en 1799, en plus d'héberger la famille Bonaparte, cette demeure devient, entre 1800 et 1802, l'un des lieux de gouvernement de la France. La Bibliothèque du château de Malmaison, aménagée en 1800 par Percier et Fontaine, comprenait environ 4 500 ouvrages, appartenant à Napoléon et à Joséphine, ils portent le super-libris P. B. [Pagerie – Bonaparte] en queue. Eugène de Beauharnais, fils de Joséphine hérita du château et sa veuve le vendit en 1828 au banquier suédois Hagerman, l’un des fondateurs du quartier de l’Europe à Paris. La Bibliothèque a été dispersée aux enchères en 1829, dans le cadre de sa restauration la bibliothèque de la Malmaison a été en partie reconstituée, aujourd’hui, elle renferme 500 ouvrages de la Malmaison et 700 autres livres aux armes de l’Empereur et de l’Impératrice Marie-Louise, provenant des bibliothèques impériales.
• Eugène de Beauharnais (1781-1824), fils de Joséphine et d’Alexandre de Beauharnais et fils adoptif de Napoléon Ier avec qualification d’Altesse Impériale, vice-roi d’Italie (1805-1814), prince de Venise, grand-duc de Francfort (1810°, duc de Leuchtenberg (1817) et prince d’Eichstätt (1817). En 1805 il épouse Augusta-Amélie de Bavière (1788-1851), fille du roi Maximilien. Il est l’ancêtre de la plupart des familles régnantes actuelles d’Europe. Au décès de l’Impératrice Joséphine il hérita du château de la Malmaison et de sa Bibliothèque ; quelques années après son décès sa veuve vendit le château. Un autre partie de la bibliothèque d’Eugène de Beauharnais fut vendue en 1935 à Zurich (Suisse). A partir de 1817, ses armes étaient : Ecartelé : I, (Leuchtenberg) ; II, de gueules au mur d'argent flanqué de deux tours, le tout maçonné d'argent et ouvert de sable, posée sur une terrasse de sinople, deux arbres de sinople issants des tours (d’Eichstätt) ; III de sinople, à l'épée haute d'argent, garnie d'or, accompagnée de 7 étoiles du même ; IV, d'argent à la fasce de sable accompagnée en chef de trois merlettes du second (de Beauharnais).
• 12 juillet 1829, Château de la Malmaison, vente de la bibliothèque de Napoléon Ier et de l'Impératrice Joséphine [cinquième vacation, N° 351].
• Docteur Maurice Félix Georges Bernard-Catinat, Président d’honneur du Conseil de l’Ordre des Médecins des Yvelines, Membre de la Commission nationale permanente de l’Ordre des Médecins, Membre du Souvenir Napoléonien, Membre du Conseil d'administration de la Fondation Napoléon, puis trésorier de cette Fondation. Spécialiste de l’histoire de la Reine Hortense, il avait réuni une très importante bibliothèque dont les ouvrages provenaient de personnages de l’époque napoléonienne, une importante collection d’autographes sur les périodes de la Révolution et de l’Empire, et une collection de mobilier et d’objets d’art. Les ouvrages de sa riche bibliothèque napoléonienne portaient un ex-libris de maroquin cerise gravé à l'or fin.
• Dominique François Marie Galouzeau de Villepin, ministre des Affaires Etrangères (2002- 2004), Premier ministre (2005-2007), bibliophile, écrivain, historien de Napoléon. Son ex-libris en couleurs, qui représente un V encadré par le soleil et la lune, a été dessiné par le grand peintre chinois Zao Wou-Ki.
• 28 novembre 2013, Paris, Hôtel Drouot, Vente Dominique de Villepin [p. 40, N° 14].
• Bibliothèque privée.


Références

• [Catalogue de Vente aux Enchères] - Notice des livres composant la bibliothèque de La Malmaison, provenant de la succession de S. A. R. le prince Eugène et qui avait appartenu à Napoléon et à l'Impératrice Joséphine, dont la vente se fera au château de La Malmaison, Les Dimanche 28 et Lundi 29 juin 1829, Les Dimanche 5 Juillet et Lundi 6 et Les Dimanche 12 Juillet et Lundi 13 ; A 11 heures du matin. Cette notice se distribue gratis A Paris, chez Me Casimir Noël, notaire ; Me Regnard, Commissaire-Priseur ; P. Mongie aîné, Libraire ; Au Château de la Malmaison, chez M. Quinquet, Administrateur du Domaine, 1829. [p. 28, N° 351, Dimanche 12 Juillet, cinquième vacation].
• [Catalogue de Vente aux Enchères] - Bibliothèque Dominique de Villepin. Feux et Flammes, Un itinéraire politique. I. Les Voleurs de Feu. Vente aux Enchères Publiques, Paris, Pierre Bergé & Associés : jeudi 28 novembre 2013 à 14 heures, Drouot-Richelieu, salle 1 [Catalogue, p. 40, N° 14].


Voir un autre exemplaire