Les Amis du Livre Pyrénéen-

II. Enfance, Etudes, Voyages autour du Monde

Henry Russell naquit à Toulouse le 14 février 1834, au 25 de la rue du Cheval Blanc, dans l’Hôtel Malaret, où ses parents résidaient momentanément. Peu après sa naissance, la famille Russell s’installa à Vernon dans l’Eure. C’est là que naquirent Frank et Christine. Pendant l’hiver 1841, ils reviennent habiter Pau où résidait le comte de Beaumont dont l'épouse était cousine issue de germains de la mère d'Henry Russell.

En 1843, nouveau changement de domicile, les Russell migrent à Bagnères-de-Bigorre, ce qui permettra de nombreuses excursions dans les environs. La famille avait déjà séjourné à Bagnères pendant l'été 1842, c'est à partir de cette villégiature qu'Henry découvrit les Pyrénées.

Dès 1844, les deux aînés, Frank et Henry respectivement âgés de 8 et 10 ans, furent envoyés faire leurs études au collège, d’abord à Pons en Charente-Inférieure, puis à Pontlevoy dans le Loir-et-Cher. Ils ne revenaient vers les Pyrénées que pour les mois d'été. En 1849, Henry et Frank qui ont terminé leurs études à Pontlevoy, rejoignent leurs parents qui vont bientôt quitter Bagnères-de-Bigorre pour revenir à Pau habiter l'immeuble "Saintraille", rue du Collège.

A la fin de l'été 1851, la famille Russell part pour Dublin, en Irlande. D'octobre 1851 à août 1852, Henry et Frank iront au Clongowes Wood College. Le père et deux oncles d'Henry Russell furent également élèves de ce collège : Thomas John de 1816 à 1818, William de 1814 à 1819 et Edward de 1827 à 1832. Le jeune frère Ferdinand y fera ses études de 1853 à 1855.

Dans le courant de l'année 1853, Henry et son frère Frank vont habiter Paris, rue Bonaparte puis rue Jacob. En 1856, Henry y fait sa déclaration de nationalité française, puis s'engage pour dix-huit mois, comme pilotin à bord du Brave-Lourmel, un trois-mâts de 477 tonneau qui allait au Pérou. Il s'embarque au Havre le 1er mai 1856 et le 10 août arrive à Lima. Selon Henri Beraldi, le capitaine du Brave-Lourmel fit endurer des brimades au jeune pilotin, leur persistance mena à une grave altercation et Henry Russell se fit débarquer à Lima. Le 7 septembre 1856, il entame le voyage de retour : repasse le Cap Horn, est aux îles Malouines le 12 octobre, fait escale sur la côte du Brésil, à Pernambuco le 31 novembre et rejoint Le Havre le 10 janvier 1857.

Six mois après, le 17 juin 1857, Henry Russell entreprend son second voyage aux Amériques, en compagnie d’un ami Irlandais : Francis Cruise, avec lequel il fit ses études au Clongowes Wood College. Ce second voyage, qui s'achèvera vers le 10 novembre 1857, le mènera vers l'Amérique du Nord et dans les Caraïbes. S'il n'existe pas de récit contemporain du premier voyage, Henry Russell va publier le récit du second, en feuilleton dans le Mémorial des Pyrénées et dans une plaquette aujourd’hui rarissime : "Notes par voies et chemins dans le Nouveau-Monde".

De novembre 1857 à Juillet 1858 Henry Russell séjourne à Paris, probablement chez son frère Frank, puis en septembre 1858, il entreprend cet étrange voyage en Asie et en Océanie, qui va l’éloigner pendant près de trois ans de sa famille. Le récit de ce périple sera publié chez Hachette, en deux épais volumes d'un texte très vivant et remarquablement documenté : "Seize mille lieues à travers l'Asie et l'Océanie".

La première édition est ornée d’un large panorama dépliant et une grande carte sur laquelle sont reportés aussi les itinéraires et la chronologie des voyages aux Amériques. Une nouvelle édition des "Seize mille lieues", dépourvue de carte et de panorama, sera publiée chez Amiot en 1866. Quelques années plus tard, l'ouvrage sera publié en Russe à Saint-Petersbourg, en 1871 et en 1875. Toute sa vie H. Russell fut très fier de ses voyages. En 1906, il en publia une courte synthèse dans la plaquette "Mes Voyages", elle-même refondue deux ans plus tard dans son testament spirituel : l’édition de 1908 des "Souvenirs d’un Montagnard".

Dans ce chapitre sont présentés des ouvrages, photographies, documents, lettres sur la jeunesse d'Henry Russell et sur ses voyages autour du monde.

EXTRAIT DE L'ACTE DE NAISSANCE D'HENRY RUSSELL [14/02/1834]
HISTOIRE DE LA FAMILLE RUSSELL DANS "THE CLONGOWNIAN" [1904]
MAISON LEBRE, DESSIN DE JEUNESSE D'HENRY RUSSELL, LEGENDE AU CRAYON
BALLY GIHEN HOUSE, DESSIN DE JEUNESSE D'HENRY RUSSELL, LEGENDE AU CRAYON
LE COLLEGE DE PONS (CHARENTE INFERIEURE) [CARTE POSTALE]
LE COLLEGE DE PONTLEVOY (LOIR-ET-CHER) [CARTE POSTALE]
T. CORCORAN – "THE CLONGOWES RECORD" [1932]
CLONGOWES WOOD COLLEGE (IRLANDE) : L'ÉGLISE
CLONGOWES WOOD COLLEGE (IRLANDE) : DEUX VUES ACTUELLES
ETAT DES FRAIS DE SCOLARITÉ D'HENRY ET FRANK RUSSELL AU CLONGOWES WOOD COLLEGE (IRLANDE) [1851]
HENRY RUSSELL – "NOTES PAR VOIES ET CHEMINS DANS LE NOUVEAU-MONDE" [1858]. Exemplaire de HENRI BERALDI
HENRY RUSSELL – "NOTES PAR VOIES ET CHEMINS DANS LE NOUVEAU-MONDE" [1858]
PHOTOGRAPHIE ANCIENNE DES CHUTES DU NIAGARA
L.A.S. D'HENRY RUSSELL A ALBERT TISSANDIER, AU SUJET DE SON FUTUR VOYAGE DANS LE NOUVEAU MONDE [24/01/1885]
L.A.S. DE THOMAS-JOHN RUSSELL A ANTOINE D'ABBADIE, AU SUJET D'HENRY RUSSELL [11/04/1858]
L.A.S. DE THOMAS JOHN RUSSELL A ANTOINE D'ABBADIE, AU SUJET D'HENRY RUSSELL [11/04/1858] [suite]
L.A.S. DE THOMAS JOHN RUSSELL A ANTOINE D'ABBADIE, AU SUJET D'HENRY RUSSELL [18/04/1858]
L.A.S. DE THOMAS JOHN RUSSELL A ANTOINE D'ABBADIE, AU SUJET D'HENRY RUSSELL [18/04/1858] [suite]
L.A.S. D'HENRY RUSSELL A ANTOINE D'ABBADIE, AU SUJET DE SES FUTURS VOYAGES [20/04/1858]
L.A.S. D'HENRY RUSSELL A SON FRERE FRANK, ECRITE DE MOSCOU, AU DEBUT DE SON VOYAGE EN ASIE [12/11/1858]
HENRY RUSSELL - " MY JOURNEY FROM KIAKHTA TO PEKING ". ARTICLE DANS "THE ENGLISHMAN" [1860]
VUE DE DARJEELING, PHOTOGRAPHIE ANCIENNE EN COULEURS AYANT APPARTENU À HENRY RUSSELL
HENRY RUSSELL – "SEIZE MILLE LIEUES À TRAVERS L'ASIE ET L'OCÉANIE" [1864]. Exemplaire offert à sa nièce BLANCHE
HENRY RUSSELL – "SEIZE MILLE LIEUES À TRAVERS L'ASIE ET L'OCÉANIE" [1864]. Exemplaire du DUC D'UZES
HENRY RUSSELL – "SEIZE MILLE LIEUES À TRAVERS L'ASIE ET L'OCÉANIE" [1864]. Exemplaire du VICOMTE DE GRAMONT D'ASTER
HENRY RUSSELL – "UN VOYAGE PAR 50 DEGRÉS DE FROID" [article : 31/03/1864]
COMPTE RENDU DES "SEIZE MILLE LIEUES" DANS LA "REVUE DES DEUX MONDES" [01/12/1864]
HENRY RUSSELL – "16,000 LIEUES À TRAVERS L'ASIE ET L'OCÉANIE" [1866]. Exemplaire du BARON D’ARLOT DE SAINT-SAUD
HENRY RUSSELL - PREMIÈRE ÉDITION RUSSE DES "16 000 lieues" [1871]
GUSTAVE DORÉ ILLUSTRATEUR DE L'ÉDITION RUSSE DES "16 000 LIEUES" [1871]
GUSTAVE DORÉ ILLUSTRATEUR DE L'ÉDITION RUSSE DES "16 000 LIEUES" [1871] [suite]
HENRY RUSSELL - SECONDE EDITION RUSSE DES "16 000 LIEUES" [1875]
HENRY RUSSELL - "MES VOYAGES" [1906]. Exemplaire de RENE D'ASTORG
HENRY RUSSELL - "MES VOYAGES" [1906]. Exemplaire du DOCTEUR BROCQ
HENRY RUSSELL - "MES VOYAGES" [1906]. Exemplaire de HENRI BRULLE
HENRY RUSSELL - "MES VOYAGES" [1906]. Exemplaire de BERTRAND DE LASSUS
HENRY RUSSELL - "MES VOYAGES" [1906]. Exemplaire de JEAN ETCHEBERRY
HENRY RUSSELL - "MES VOYAGES" [1906]. Exemplaire de la COMTESSE O'GORMAN
SAC DE VOYAGE D'HENRY RUSSELL