Les Amis du Livre Pyrénéen-

Historique

Les Amis du Livre Pyrénéen est une association sans but lucratif régie par la loi du 1er Juillet 1901.


Cette association fut fondée il y a un peu plus de quarante ans, le 22 mai 1968, par un groupe de bibliophiles palois réunis autour de Raymond Ritter. Alors que le pays vivait un paroxysme des évènements de mai 1968, dans la capitale du Béarn, Louis Sallenave, Maire de Pau, envoyait cette lettre au Préfet de ce qui était alors le département des Basses-Pyrénées :

Monsieur le Préfet,

J'ai l'honneur de vous informer que nous venons de fonder l'Association des "Amis du Livre Pyrénéen".

Cette Association, qui a son siège social à la Mairie de Pau, a pour but :

1°) de publier des œuvres originales, inédites, relatives à tout ce qui concerne la zone montagneuse des Pyrénées françaises et espagnoles, tant au point de vue, essentiellement, du pyrénéisme et de toutes les activités qui en dépendent ou s'y rapportent, qu'à celui des sciences humaines et naturelles contribuant à la faire mieux connaître ;

2°) de rééditer des ouvrages épuisés de même caractère ;

3°) de publier un bulletin annuel ;

4°) de diffuser par le "Club" des Amis du Livre Pyrénéen les ouvrages édités ou réédités…

 

Pelure de la lettre originale :

 

Cliquer pour agrandir l'image  Cliquer pour agrandir l'image

 

 

 

Le premier Bureau de l'Association était composé ainsi : Raymond Ritter, Président ; Louis Sallenave et Charles Brugnot, Vice-Présidents ; Louis Anglade, Secrétaire ; Georges Michaud, Trésorier. Très vite Les Amis du Livre Pyrénéen regroupèrent les principaux bibliophiles palois ou pyrénéens : le colonel B. Druène, le Chanoine Doazan, Bernard Bernis, Marcel Barrère, Pierre Caillau-Lamicq, Jacques Labarère, etc… ; les Présidents successifs en furent Raymond Ritter, Pierre Caillau-Lamicq et Jacques Labarère.

Dès l'origine, un logo fut établi par le dessinateur palois Marcel Faget, d'après une idée de Raymond Ritter : il représente un Pic du Midi d'Ossau stylisé surmontant le nom de l'Association organisé autour d'un édelweiss.

L'Association des Amis du Livre Pyrénéen était, et est toujours, composée de trois catégories de membres : les membres Fondateurs dont le nombre maximum a toujours été limité à vingt-cinq, les membres Bienfaiteurs et les membres Honoraires. A l'origine,  ils se réunissaient à Pau, chez le secrétaire Louis Anglade, d'abord dans ses locaux des Laboratoires Lerta, situés Cours Camou, puis à son domicile Place Albert 1er ; pour les occasions plus solennelles, notamment les Assemblées générales, ils se réunissaient autour d'une bonne table, dans un salon particulier de l'Hôtel Continental.

L'Association des Amis du Livre Pyrénéen a pour but de publier des textes inédits concernant les Pyrénées françaises et espagnoles, et de rééditer des ouvrages d’un intérêt majeur devenus aujourd'hui introuvables. La majorité des ouvrages publiés par cette Association sont des éditions pour bibliophiles, publiées avec tirages très limités et toujours imprimés sur des papiers de qualité. Ils ne sont pas vendus en librairie et, depuis l'origine, ils sont diffusés via le "Club" des Amis du Livre Pyrénéen.

 
Les Amis du Livre Pyrénéen ont publié à ce jour une vingtaine de volumes, qui sont aujourd'hui des classiques de la bibliophilie. L'année même de leur fondation, ils débutaient leur activité par le publication de deux textes des frères Cadier dans la série "Au Pays des Isards" : "De l'Aneto à la Munia" et "Du pic Long au Balaïtous". Ces deux premiers ouvrages furent imprimés par Marrimpouey Jeune à Pau et tirés à 24 exemplaires hors-commerce sur pur fil Lafuma marqués aux lettres de l'alphabet réservés aux membres de l'Association, et 2000 exemplaires mis dans le commerce : soient 250 exemplaires numérotés sur pur fil Lafuma [1 à 250] et 1750 exemplaires non numérotés, sur un papier plus ordinaire.

Ensuite, cette activité éditoriale s'est poursuivie avec des intervalles de temps variables entre chaque publication ; il y eut un pic d'activité important en 1977. Après les ouvrages des frères Cadier réalisés à l'imprimerie Marrimpouey Jeune, les suivants furent imprimés, non plus à Pau, mais à Paris. Les tirages furent variables, et de plus en plus limités, dans un souci de ne s'adresser qu'à une étroite frange de bibliophiles pyrénéens passionnés.

Une constante fut le maintien du tirage marqué aux lettres de l'alphabet (d'abord vingt-quatre exemplaires et ensuite vingt-cinq), destiné aux membres Fondateurs, Honoraires et Bienfaiteurs. Dans ce tirage, chaque même lettre fut souvent réservée au même membre, l'attribution de certaines d'entre-elles se transmit parfois même de père en fils. Ces exemplaires atteignent toujours des prix élevés dans les ventes aux enchères ou sur les catalogues de libraires spécialisés dans l'ancien.

Pour le quarantième anniversaire de leur fondation et à l'approche du Centenaire du décès d'Henry Russell, les Amis du Livre Pyrénéen ont repris leur activité éditoriale avec la publication d'un texte rare d'Henry Russell : l'Histoire d'un Cœur, réédité à la Villa Christine à Biarritz, villa dans laquelle Henry Russell passa les derniers mois de sa vie.

 

Cet ouvrage est le premier d'une trilogie, qui, à l'occasion du premier Centenaire du décès d'Henry Russell, a été complétée par la publication des éditions originales des traductions françaises de : Pau, Biarritz, Pyrenees  (1890) et de A fortnight in the Pyrenees (Luchon to San-Sebastian) (1868). Il aura fallu attendre respectivement 120 et 150 ans, pour que ces deux ouvrages publiés en anglais, soient enfin traduits et publiés en langue française.